From Abstract Test Suites (ATS) to Executable Test Suites (ETS) : a contribution to conformance and interoperability testing

par Ariel Sabiguero Yawelak

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de César Viho et de Nora Szasz.

Soutenue en 2007

à Rennes 1 en cotutelle avec l'Universidad de la República (Montevideo) .

  • Titre traduit

    Des suites de tests abstraits (ATS) aux suites de tests exécutables (ETS) : une contribution au test de conformité et d’interopérabilité


  • Résumé

    In the context of communication protocols, there are basically two approaches to testing implementations to ensure that they will work effectively together: conformance and interoperability testing. The goal of both approaches is to provide ETS (Executable Test Suites) which are executed against implementations. Big effort has been invested defining languages for specifying ATS (Abstract Test Suites) and environments for deriving ETS. Languages for specifying ATS need to be as abstract as possible. On the contrary, environments used to execute ETS are designed to be close to the implementations. There is a gap between ATS and ETS. The work of deriving ETS from ATS is complex, intricate and often error-prone, making testers trying to write directly ATS close to the ETS. Abstraction, portability and other life-cycle relevant properties are lost. To be executed on another implementations or in another environment, the so obtained tests have to be completely rewritten most of the times. The complexity of the ATS to ETS transformation is not understood at first glance. No matter how abstract you are on your ATS, all details must be present on your ETS. The problems addressed go further than just a one-time ETS development, but ATS-ETS lifecycle management. This thesis tackles the problem of bridging the gap by working on both the abstract and executable sides. TTCN-3 language is taken as an abstract test specification language, and several Internet Protocols are used to apply different methodological solutions. Virtualization is used to automate several configuration and test management problems. Virtualized interoperability testing also allows test systems become independent of hardware components.


  • Résumé

    Dans le contexte des protocoles de communication, il existe deux approche fondamentales pour tester les implémentations et s’assurer qu’elles fonctionneront correctement ensemble : le test de conformité et d’interopérabilité. Le but des deux approches est de fournir des suites de test exécutables (ETS) qui sont exécutées contre les implémentations. De grands efforts ont été fournis pour définir des langages de spécification de suites de tests abstraits (ATS) et des environnements pour dériver les ETS. Les langages de spécification d’ATS doivent être le plus abstrait possible. D’un autre côté, les environnements utilisés pour exécuter ces ETS sont conçus pour être proche de ceux utilisés par les implémentations. Il en résulte un gap entre les ATS et les ETS. La dérivation d’ETS à partir d’ETS est complexe, difficile et souvent sujette à erreurs, obligeant les développeurs de test à écrire les ATS qui soient très proches des ETS. Ceci entraîne la perte de l’abstraction nécessaire pour les décrire les ATS, leur portabilité et les propriétés intéressantes de maintenance et de réutilisation. Pour être exécutés sur d’autres implémentations, les tests ainsi développés doivent être pour la plupart complètement réécrits. Cette thèse tente de réduire le gap entre ATS et ETS aussi bien du côté des ATS que des ETS. Elle propose des solutions qui préservent l’abstraction des ATS, qui facilitent la dérivation des ETS en garantissant leur portabilité. Le langage TTCN-3 est utilisé comme langage de spécification des ATS et plusieurs protocoles Internet nouvelle génération sont utilisées pour expérimenter les solutions et méthodes proposées. La virtualisation est également proposée comme solution pour gérer les problèmes de configuration, d’exécution et de contrôle lors des exécutions des tests, rendant ainsi les systèmes de tests d’interopérabilité indépendants des aspects matériels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-159

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2007/69
  • Bibliothèque : Centre de recherche INRIA Rennes - Bretagne Atlantique. Service IST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.2 - SAB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.