Contribution à l’évaluation de la génotoxicité par des tests in vitro et in vivo : application à des toxines de cyanobactéries, les microcystines -LR et -RR

par Julien Gaudin

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Valérie Fessard.

Soutenue en 2007

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les microcystines sont des toxines de cyanobactéries responsables d’intoxications animales et humaines répertoriées à travers le monde. La microcystine-LR (MCLR) vient d’être classée comme « potentiellement cancérogène pour l’homme ». En effet, une activité de promotion tumorale a été observée. Cependant, la génotoxicité de la MCLR reste controversée. Ce travail a contribué à l’évaluation de la génotoxicité in vitro et in vivo de deux variants, les MCLR et -RR. Trois tests détectant des dommages à l’ADN ont été choisis: le test des comètes, le test UDS et le test du micronoyau. Nous avons démontré que la MCLR est un composé génotoxique in vitro, mais ces données n’ont pas été confirmées in vivo. Par ailleurs, la MCLR a induit un stress oxydant pouvant être impliqué dans le processus de formation des dommages à l’ADN. Avec la MCRR, nos résultats suggèrent que le remplacement d’un seul acide aminé au sein de la structure moléculaire induit une variation du potentiel toxique et génotoxique.

  • Titre traduit

    Contribution to the evaluation of the genotoxicity by in vitro and in vivo assays : application to the toxins of cyanobacteria, microcystin-LR AND -RR


  • Résumé

    Microcystins are toxins of cyanobacteria responsible for humans and animals poisonings throughout the world. Recently, microcystin-LR (MCLR) was considered like “possibly carcinogenic to humans”. In fact, MCLR is a potent tumour promoter. However, the genotoxic status of MCLR remains unclear. This work contributes to the evaluation of the in vitro and in vivo genotoxicity of two variants, MCLR and -RR. Three assays detecting DNA damages were chosen: the comet, the UDS and the micronucleus assays. We demonstrated that MCLR is a genotoxic compound in vitro, but these data were not confirmed in vivo. Otherwise, MCLR induced an oxidative stress, which could be implicated into the process of the formation of DNA damages. With MCRR, ours results suggested that the replacement of one amino acid into the molecular structure induces a variation of the toxic and genotoxic potential.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 281-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2007/47
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10439
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.