Influence de la pollution atmosphérique ambiante sur les inégalités sociales face aux exacerbations de l'asthme

par Olivier Laurent

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie et sciences de la santé

Sous la direction de Denis Bard.

Soutenue en 2007

à Rennes 1 .

  • Titre traduit

    Influence of ambient air pollution on socioeconomic disparities in asthma attacks


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'étudier les relations entre interventions de réseaux mobiles d'urgentistes (SAMU et SOS-Médecins) pour crise d'asthme, niveau socioéconomique (NSE) des quartiers et concentrations ambiantes de polluants atmosphériques (PM10, O3, NO2, et SO2) y prévalant. La zone d'étude est Strasbourg (2000-2005). Les unités statistiques sont les quartiers IRIS de l'INSEE. Leur NSE a été estimé via un indice composite construit à partir de données de recensement. L'association locale de surveillance de la qualité de l'air (ASPA) a modélisé les concentrations ambiantes de polluants par IRIS et par jour, via le modèle ADMS-Urban. Ce travail montre que 1) les taux d'interventions augmentent régulièrement des IRIS les plus aisés vers les plus défavorisés (étude de corrélation géographique) 2) les risques d'intervention sont associés aux concentrations ambiantes de PM10, NO2 et SO2 masi pas d'O3 (étude cas croisés) 3) le NSE des IRIS n'influe pas sur ces associations 4) les impacts de la pollution sont environ de 10 interventions par an pour 100 000 habitants, sans variations apparentes selon le NSE des IRIS (estimations de risques attribuables)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 f.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2007/73/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.