Utilisation d’une ontologie différentielle pour l’élaboration de licences d’exploitation de contenus numériques : du formalisme à la transparence cognitive

par Patrice Tatsos

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Francis Rousseaux.

Soutenue en 2007

à Reims .


  • Résumé

    Les systèmes de DRM (Digital Rights Management) sont apparus récemment pour mettre en place des droits d’utilisation des contenus dont l’expression est rendue possible au travers d’un langage appelé REL (Rights Expression Language). Malheureusement, les différents langages ne sont pas interopérables et, par conséquent, rendent les utilisateurs captifs des distributeurs et des constructeurs pour la restitution des contenus achetés. Pour aider les détenteurs de droits à encoder les licences (ou contrats) dans les différents langages, nous utilisons une ontologie différentielle nous servant, d’une part, à de��crire le domaine de la PLA (Propriété Littéraire et Artistique), et d’autre part, à implanter un modèle d’action pour la construction d’une licence générique. Cette thèse aborde la problématique du passage de la structure formelle qu’est l’ontologie, pour arriver à la génération des licences cibles du marché (XrML/ODRL). Partant de la structure formelle, nous construisons dynamiquement un dialogue utilisateur à partir des relations sémantiques de l’ontologie en conservant les principes différentiels, puis nous générons une licence générique qui nous servira de base à la traduction vers les licences cibles du marché. L’utilisateur doit alors être informé et guidé visuellement afin de l’assister dans cette traduction. La notion de structure est utilisée comme base théorique pour démontrer et justifier le passage du formalisme à la visualisation d’informations, et sert également à identifier les contraintes lors de la traduction de la licence générique vers les licences cibles du marché. Thèse issue du projet RIAM Medialex (2005-2008)

  • Titre traduit

    Using a differential ontology to generate liceses for using numeric contents : from formalism to cognitive transparency


  • Résumé

    Digital Rigths Management (DRM) systems appear quite recently. They aim to use the rights expression languages (REL) to express and manage the rights of use for exchanging contents. Each DRM has his own REL. Unfortunatly, those differents languages are not interoperables,that is to say that the rightholders have to express for one content a license for each device (each device has his own DRM : PCuse Windows DRM, mobiles use OMA DRM, Ipod use Apple DRM…). To help rihgtholders to express liceses only once, we use a differential ontology to define a REL with is generic. This ontology of licenses is then used to translate the licences expressed by our REL into RELs. This thesis deals about the way to use the ontolgy (wich is a formal object) to generate licenses. We start from a formal structure to define a dynamic dialog with users. Using the semantics, and the differential ontology principles of the ontology, we infor and lead the user, so he can express his licence and translate it into the REL chose

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 267-278

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 07REIMS027
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07REIMS027Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.