Contribution à la modélisation de l'articulation du genou : outils géométriques et cinématiques

par Antoine Jonquet

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Yannick Remion.

Soutenue en 2007

à Reims .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'inscrit dans un projet transdisciplinaire visant à la mise en place d'un système d'aide à la rééducation de l'articulation du genou. Je devais fournir, à partir de données géométriques réelles, des courbes d'évolution cinématique de l'articulation. De plus, ce travail s'insère dans un projet plus vaste d'animation réaliste d'un humain virtuel. Dans cette optique j’ai cherché à modéliser une articulation (le genou) pour valider une méthodologie générale applicable au reste du squelette humain. J'ai ainsi mis en place des outils, tant géométriques que cinématiques, pour la modélisation d’une articulation. La modélisation géométrique des surfaces osseuses s'effectue à l'aide de surfaces continues à paramétrage global : les surfaces à base radiale. Celles-ci sont construites en deux étapes, à partir des données géométriques du maillage triangulaire issu d'un scanner : une paramétrisation du maillage, puis une interpolation. Pour pallier au problème de dimensionnalité, nous proposons une amélioration reposant sur les partitions de l'unité. Je définis ainsi une surface paramétrique continue à paramétrage global sur un maillage sans trou, ouvert ou fermé. A partir de cette description mathématique des surfaces osseuses appropriée à la simulation en mécanique lagrangienne, nous définissons alors un ensemble de contraintes afin d'exprimer le contact glissant entre deux surfaces osseuses. Ces nouvelles contraintes nécessitent l'introduction de nouvelles variables au sein des équations du mouvement. Enfin, nous revenons sur le problème de la gestion des contraintes simultanées en proposant une amélioration d'une méthode classique de gestion des contraintes

  • Titre traduit

    Contributions to the knee join modelling: geometric and cinematic tools


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis takes place in an interdisciplinary project aiming at the development of a system intended to the re-education of the knee join. My work had consisted in providing cinematic curves of the articulation evolution based real geometrical data. Furthermore, this work fits in an overall realistic human simulation project. From this viewpoint, I have modelled a join (the knee) to validate a general methodology that could be extended to the human skeleton. So, I developed tools for join simulation, both geometric and cinematic. The geometric modelling of the bone surfaces is done with smooth surfaces with global parameters: the radial basis surfaces. They are constructed in two stages from geometrical data of scanned triangular meshes: meshes parameterization, then interpolation. To overcome the dimensionality problem, we offered to improve this method with the use of the partition of unity method. By this way, I defined a smooth parametric surface with global parameters on an open or closed mesh without hole. From this mathematical description of the bone surfaces, appropriate to the lagragian simulation, we defined a set of constraints to express the sliding contact between two bone surfaces. For these constraints we need to introduce new unknowns in the equations of motion. Finally, we returned to the simultaneous constraints handling problem to improve a classical method for activating and deactivating constraints

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 p.
  • Annexes : Bibliogr. f. 97-108

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 07REIMS021
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07REIMS021Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.