Les anacardiaceae du Togo : études botaniques, écologiques et propriétés antifongiques

par Eyana Kpemissi Amana

Thèse de doctorat en Pharmacie. Sciences pharmaceutiques. Biologie végétale

Sous la direction de Philippe Bouchet.

Soutenue en 2007

à Reims .


  • Résumé

    L’homme reste tributaire des plantes pour ses divers besoins notamment dans la cure traditionnelle de diverses affections. Face aux maladies émergentes redoutées telles le SIDA et le cancer et les infections secondaires causées par les champignons opportunistes, c’est encore sur les plantes que le tradithérapeute fonde ses espoirs. Par ailleurs, les plantes représentent toujours une source de nouvelles molécules à activité biologique potentielle utile. Les recherches ethnobotaniques ont prouvé que les Anacardiaceae du Togo font partie des plantes les plus cueillies et utilisées dans la médecine populaire. La présente étude montre que cette famille est bien représentée dans la végétation togolaise. Les tests antifongiques à base des extraits hydroalcooliques de feuilles, d’écorces de tige et de racines de neuf espèces de cette famille ont montré une activité sensible sur trois dermatophytes (T. Mentagrophytes, T. Rubrum, M. Gypseum), deux levures (C. Albicans, C. Neoformans) et deux contaminants (Penicillium sp, C. Cladosporioides). Cette étude justifie l’usage populaire de certaines de ces plantes dans le traitement des dermatoses et candidoses notamment chez les malades du VIH-SIDA. Elles méritent donc d’être protégées et valorisées.

  • Titre traduit

    Anacardiaceae of Togo : botanical, ecological and antifungal activities studies


  • Résumé

    Man remains dependent on plants for their various needs, notably in traditional treatment of various ailments. Faced with deadful emergent diseases such as AIDS, cancer and secondary infections caused by opportunistic fungies, traditional therapists place their hopes on plants as well. Furthermore, plants are still a source of new molecules with useful potential biological activity. Ethnobotanic research has proved that Anacardiaceae of Togo are among the most picked plants and mostly used in popular medicine. The current study shows that this family is well present in the vegetation of Togo. Antifungal tests based on hydroalcoholic extracts from leaves, stem bark and roots of nine plant species of this family have revealed a sensible activity on three dermatophytes (T. Mentagrophytes, T. Rubrum, M. Gypseum) , two yeasts (C. Albicans, C. Neoformans) and two infectious ailments (Penicillium sp, C. Cladosporioides). This study validates the folk use of some of these plants in the treatments of dermatitis and candidiasis HIV-AIDS patients develop. It is worth protecting and developing these plants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.( 198f.)
  • Annexes : Bibliographie f.149-182

Où se trouve cette thèse ?