Etude phytochimique de 5 plantes de Côte d’Ivoire : Zanthoxylum atchoum, Zanthoxylum psammophilum, Zanthoxylum mezoneurispinosum, Baphia bancoensis, Rhaphiostylis beninensis

par Philomène Akoua Kouassi

Thèse de doctorat en Pharmacie. Chimie organique des substances naturelles. Pharmacognosie

Sous la direction de Monique Zeches-Hanrot et de Catherine Caron.

Soutenue en 2007

à Reims en cotutelle avec l'Université de Cocody-Abidjan (Côte d'Ivoire) .


  • Résumé

    Après une mise au point bibliographique sur les genre Zanthoxylum, Baphia, et Rhaphiostylis, les travaux personnels de phytochimie sont développés. Ils se rapportent à l’étude des racines de 5 plantes de Côte d’Ivoire : Zanthoxylum atchoum, Zanthoxylum psammophilum, Zanthoxylum mezoneurispinosum (Rutaceae), Baphia bancoensis (Fabaceae) et Rhaphiostylis beninensis (Icacinaceae), et conduisent à l’isolement et à l’identification structurale par analyse spectroscopique de 43 composés différents dont 9sont nouveaux. Ces composés appartiennent à 10 classes de métabolites secondaires. - Le genre Zanthoxylum a livré des alcaloïdes de différents squelettes : protoberbérine, benzyltétrahydroisoquinoléine, aporphine quaternaire, indolopyridoquinazoline, isoquinoléine et toute une série de benzophénanthridines. Les 3 espèces ont fourni également 1 amide, 2 lignanes, 1 coumarine, 1 flavonoïde, 1 triterpène, 1 phytostérol ainsi qu’un nouveau cyclopeptide, premier exemple rencontré dans le genre Zanthoxylum. - L’espèce du genre Baphia contient 3 isoflavonoïdes nouveaux. - L’étude de Rhaphiostylis beninensis, qui correspond à la première étude du genre, s’est soldée par l’obtention de 4 iridoïdes. Une étude préliminaire d’activité antimicrobienne de quelques composés est réalisée, montrant un intérêt particulier vis-à-vis d’une nouvelle benzophénanthridine : la 8-méthoxy-7,8-dihydro-6-nitronitidine.

  • Titre traduit

    Phytochemical study of 5 plants of Ivory Cost : Zanthoxylum atchoum, Zanthoxylum psammophilum, Zanthoxylum mezoneurispinosum, Baphia bancoensis, Rhaphiostylis beninensis


  • Résumé

    @After a bibliographical review of the Zanthoxylum, Baphia and Rhaphiostylis genus, the phytochemical analysis of the roots of 5 plants from Ivory Cost : Zanthoxylum atchoum, Zanthoxylum psammophilum, Zanthoxylum mezoneurispinosum (Rutaceae), Baphia bancoensis (Fabaceae) and Rhaphiostys beninensis (Icacinaceae) is reported. This study allowed to isolate and identify 43 different compounds by spectroscopic methods. These compounds belong to 10 classes of secondary metabolites. Among them 9 are new. The Zanthoxylum species delivered alkaloids of various skeletons : proberberine benzyltetrahydroisoquinoline, quaternary aporphine, indolopyridoquinazoline, isoquinoline, and a whole series of benzophenanthridine as well as a new cyclopeptide alkaloid which is isolated for the first time in the Zanthoxylum genus. These 3 species contain also 1 amide, 2 lignans, 1 coumarine, 1 flavonoid, 1 triterpene and 1 phytosterol. The Baphia species contains 3 new isoflavonoides. The study of Rhaphiostylis beninensis which is the first phytochemical analysis of this genus led to the isolation of 4 iridoids. A preliminary study of antimicrobial activity of some compounds was achieved. It showed a particular effectiveness of the new benzophenanthridine 8-methoxy-7, 8-dihydro-6-nitronitidine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.( 222 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 208-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHP07206
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7432
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.