Analyse du comportement dynamique de cellules épithéliales bronchiques dans un modèle 3D d’invasion tumorale : effet de l’épigallocatéchine-gallate

par Salma Hazgui

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie cellulaire

Sous la direction de Jean-Marie Zahm et de Lotfi Chouchane.

Soutenue en 2007

à Reims .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’@invasion tumorale est essentiellement due à la dispersion des cellules à partir de massifs néoplasiques et à l’invasion du tissu conjonctif stromal par ces mêmes cellules. Ces mécanismes de dispersion et d’invasion cellulaire mettent en jeu des modifications d’interactions cellules/cellules et cellules/matrice extracellulaire. Le processus de migration des cellules est lié à l'expression d'enzymes protéolytiques capables de dégrader la matrice extracellulaire environnante. Parmi ces enzymes, les métalloprotéinases matricielles (MMPs) jouent un rôle majeur. Afin de se rapprocher au mieux des conditions in vivo, un modèle de culture en 3 dimensions est utilisé pour analyser le comportement dynamique de cellules bronchiques normales et de cellules bronchiques invasives. Au cours de la première partie de ce travail nous avons analysé et quantifié les propriétés migratoires en 3D des cellules ainsi que leur répartition spatiale en rapport avec leur expression en molécules d’adhérences intercellulaires et en MMPs. Une première application de ce modèle a été effectuée pour étudier l’effet de « l’epidermal growth factor » (EGF) sur le comportement migratoire des cellules invasives et non invasives en 3D. L’étude de l’effet de ce facteur de croissance nous a permis de valider l’utilisation de ce modèle de migration et d’invasion tumorale en 3D. La deuxième partie de notre travail a montré que l’épigallocatéchine-gallate (EGCG), le polyphénol majeur du thé vert, induit une diminution significative de la migration de cellules invasives, en parallèle avec une diminution d’expression de métalloprotéinases matricielles et la désorganisation du cytosquelette de vimentine. Ces résultats montrent que le modèle de migration 3D permet de mimer les conditions in vivo d’invasion tumorale et que l’EGCG présente un intérêt thérapeutique dans le processus de migration cellulaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.( 114f.)
  • Annexes : Bibliographie f.101-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHM07207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.