Influence de l'apolipoprotéine (a) sur les fonctions inflammatoire des monocytes dans un modèle in vitro d'interaction avec le collagène de type I

par Nadia Sabbah

Thèse de doctorat en Médecine. Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Philippe Gillery.

Soutenue en 2007

à Reims .


  • Résumé

    La @physiopathologie de l’athérosclérose est un phénomène complexe, caractérisée dans ses stades précoces par une réaction inflammatoire impliquant les monocytes. L’apolipoprotéine(a), qui présente des homologies structurales avec le plasminogène, est un puissant chimioattractant pour les monocytes, qui sont stimulés lors du contact avec le collagène de type I, principale protéine de la MEC de la plaque d’athérome. Le but de notre travail est d’étudier in vitro l’influence d'isoformes d’apo(a) recombinantes contenant un nombre variable de kringles IV-2 (10, 18 et 34 K) sur l'interaction entre monocytes et collagène de type I. Aucune isoforme d’apo(a) ne modifie l’adhésion des monocytes au collagène de type I. En revanche, les monocytes sont stimulés par les isoformes d'apo(a) de faible masse moléculaire, qui entraînent la libération de radicaux libres oxygénés (RLO), d’uPA, et stimulent la production et l’activation de pro-MMP-9. Les isoformes de masse moléculaire élevée stimulent la libération de TIMP-1, TIMP-2, et de PAI-1. Ces effets ne sont observés qu'en présence de collagène de type I. Les effets induits par les isoformes de faible masse moléculaire sont sous la dépendance des LBS, contrairement à ceux induits par les isoformes de masse moléculaire élevée. Les mécanismes d’action de l’apo(a) sur les monocytes en présence de collagène de type I sont donc différents. Les isoformes de faible masse moléculaire, en stimulant la libération de RLO, sont capables d'oxyder les lipoprotéines, et sont responsables d'un risque athérothrombotique élevé, contrairement aux isoformes de masse moléculaire élevée, dont les effets évoquent au contraire un caractère protecteur.

  • Titre traduit

    Apolipoprotein(a) influence on inflammatory monocytes function in in vitro interaction model with the type I collagen


  • Résumé

    The @physiopathology of atherosclerosis is a complex process, characterized in its early steps by an inflammatory reaction involving monocytes. The plasminogen-like apolipoprotein(a) is a potent chemoattractant for monocytes and we have previously shown that monocytes were stimulated by contact with type I collagen, a major extracellular matrix protein found in atheroma plaque. The aim of this study was to determine in vitro the effects of recombinant apo(a) isoforms (10, 18, 34 kringles) on collagen-monocyte interaction. Whereas none of the apo(a) isoforms altered monocyte adhesion to collagen, all of them stimuled ROS formation, uPA, and MMP-9 production and activation. High molecular weight isoform induced TIMP-1, TIMP-2 and PAI-1 secretion. This effect occured specifically in presence of type I collagen. Low molecular weight isoforms effects depended of LBS contrary to high molecular weight isoforms. Apo(a) molecular mechanisms in the presence of type I collagen are different. Low molecular weight isoforms induce monocyte activation and stimulate RLO production who contribute to LDL oxidation, and responsable for atherosclerosis risk factor, whereas the high molecular weight isoforms seems to be protector.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(185 f.)
  • Annexes : Bibliographie f.162-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHM07204
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.