Réponses des populations de martres d'Europe (Martes martes) à la fragmentation de l'habitat : mécanismes comportementaux et conséquences

par Marina Mergey

Thèse de doctorat en Écoéthologie

Sous la direction de Alain Marre et de Jean-Jacques Roeder.

Soutenue en 2007

à Reims .


  • Résumé

    La fragmentation de l’habitat est considérée comme une des principales menaces qui pèsent sur la biodiversité. Affectant le fonctionnement des populations, ce processus est responsable du déclin d’un nombre important d’espèces, en priorité celles dites spécialistes dans leurs traits d’histoire de vie. Cependant, les mécanismes de ce déclin ne sont pas encore complètement compris. Nous nous sommes attachés à étudier les réponses de populations de Martre d’Europe, espèce considérée comme exclusivement forestière, dans des paysages présentant différents niveaux de fragmentation de l’habitat. A partir d’un suivi télémétrique dans les Ardennes, nous avons comparé les modes d’utilisation de l’espace d’individus installés en milieux forestier et semi-ouvert puis avons analysé leur mode de sélection de l’habitat dans ce dernier milieu. Ensuite, nous avons mesuré la variabilité génétique de populations échantillonnées sur trois sites de niveaux de fragmentation distincts (la Bresse, les Ardennes et l’Isère) et l’avons comparée à celle d’autres populations européennes et d’autres Mustélidés. Enfin, nous avons étudié l’influence de la structure de l’habitat forestier sur les flux de gènes dans ces populations. Nous avons ainsi mis en évidence quatre grandes réponses des martres à la fragmentation de l’habitat forestier : i) l’occupation de sites présentant des niveaux importants de fragmentation, ii) la réduction de l’amplitude des déplacements quotidiens en milieu fragmenté, iii) l’influence de la structure de l’habitat forestier sur le mode de dispersion et iv) une réponse différente à la fragmentation de l’habitat en fonction des sexes.

  • Titre traduit

    Responses of European pine martens (Martes martes) to habitat fragmentation : behavioural mechanisms and consequences


  • Résumé

    Habitat fragmentation is one of the main causes of biodiversity loss. By disrupting population functioning, this process is responsible for a great species decline, especially the specialist ones. However, decline mechanisms are still not well understood. We studied the responses of European pine marten populations, a forest specialist species, in landscapes characterised by different levels of habitat fragmentation. Radiotracking individuals in the Ardennes, we first compared space use patterns in continuous and fragmented forests and then, we analysed the habitat selection patterns of the pine martens in the latter. Secondly, we measured the genetic variability of three populations sampled in sites with different levels of habitat fragmentation (Bresse, Ardennes and Isere) and we compared it to the variability of other European pine marten and Mustelids populations. Finally, we analysed the influence of forest structure on gene flow in these populations. We came out with the following four responses of pine martens to forest fragmentation: i) occurrence in highly forest fragmented areas, ii) reduced amplitude of daily movements in fragmented forests, iii) influence of forest structure on dispersion pattern and, iv) different response to habitat fragmentation according to sex.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2587
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.