Histoire des courses de pirogues polynésiennes : de l'acculturation sportive occidentale à la ré-appropriation identitaire ma'ohi ( XIXe-XXe siècles)

par Yves Leloup

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jean-Marc Regnault et de Thierry Terret.

Soutenue en 2007

à l'Université de Polynésie française .


  • Résumé

    Aujourd'hui en Polynésie française, les courses sportives de pirogues (va'a) jouissent d'une immense popularité. La mémoire collective des Polynésiens pour le "Grand océan" marque, en effet, les pratiques de va'a d'une symbolique puissante. Partant de la fonction guerrière de la pirogue à l'époque pré-européenne, cette étude fait le point sur l'origine et la genèse des courses. Peu après l'instauration du Protectorat français de 1842 sur Tahiti, des régates sont créées et institutionnalise��es par l'administration coloniale, afin de favoriser l'adhésion indigène aux fêtes patriotiques. Après plus d'un siècle d'enfermement dans le seul cadre du 14 juillet républicain, les courses se diversifient enfin et, récemment, se réorientent symboliquement vers la haute mer. Il s'agit donc ici de décrypter l'évolution sportive de ces courses afin d'en saisir les enjeux sucessifs : objectifs d'assimilation coloniale, moyen d'expression culturelle, instrumentalisation identitaire ma'ohi.

  • Titre traduit

    Birth and evolution of the Polynesian dugout canoe races : from the western sports acculturation to the ma'ohi identity reappropriation


  • Résumé

    Today, in French Polynesia, the dugout canoe races enjoy an immense popularity. The story of the Polynesians with the "Big Ocean" actually give the races a powerful cultural meaning. Starting with the war function of dugout in pre-European times, this study reviews the origin and the evolution of the races. Since the French Protectorate in Tahiti in 1842, regattas were created and institutionalised by the colonial administration in order to facilitate the native's assimilation of French patriotic celebrations. For more than a century, races around the July 14th national holiday have been confined to calm waters. Recently, as a show of Polynesian autonomy, other races have expanded out to the open sea. The study of this modern sporting construction underlines a lot of stakes. From electoral objects in local politics, through international aims, to separatists projects, the sporting icon of the Polynesian va'a reveals itself as a powerful cultural symbol in the South Pacific Ocean

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (280-651 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.549-560

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : RT132-RT133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.