La marocanité associative en France : militantisme et territorialité d'une appartenance exprimée à distance

par Antoine Dumont

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Catherine Neveu et de Emmanuel Ma Mung.


  • Résumé

    Dès les années 1950, l’émigration marocaine vers la France a donné naissance à plusieurs associations, qui constituaient alors une extension spatiale du champ politique marocain. Si leurs activités se sont ensuite diversifiées, en s’adaptant aux flux migratoires et à la société française, leur orientation vers l’Etat et l’espace d’origine a persisté, de même que le sentiment d’appartenance marocaine (la marocanité) éprouvé par leurs membres. En 2007, plus de 300 associations en France peuvent ainsi être qualifiées de « marocaines ». L��hypothèse de ce travail est qu’au fil des années, des lieux et des espaces investis par ces mobilisations, les significations que les migrants associés accordent à leur marocanité se sont fortement structurées. Cette structuration, que j’appelle la marocanité associative, est analysée à l’aide d’entretiens individuels, d’observations des actions d’une trentaine d’associations et de la consultation d’archives privées, sur un terrain regroupant dix villes.

  • Titre traduit

    ˜The œassociative Moroccanness in France : militancy and territoriality of a belonging expressed at a distance


  • Résumé

    Long before the 1981 law, the Moroccan emigration towards France gave birth to numerous voluntary associations, which constituted a spatial extension of the Moroccan political field. Then, their activities have been diversified and adapted to the migratory flows and to the French society, but their direction towards the State and space of origin has remained, as the Moroccan sense of belonging (the Moroccanness) felt by their members. In 2007, more than 300 associations can be called « Moroccan » in France. The main hypothesis is that, with the passing of time, along places and spaces invested by these mobilizations, the meanings of their « Moroccanness » for associated migrants have been strongly structured. The analyse of what I call the associative Moroccanness resorts to personal interviews, observations of about thirty associations and consultation of private archives, on a fieldwork including ten cities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (623 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 593-612. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de géographie alpine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2007 DUM
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Maison des sciences de l'homme et de la société. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2763
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.