La diffusion et l'adoption d'une innovation comptable : le cas de la méthode ABC en Tunisie

par Hanen Moalla

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Louis Malo.


  • Résumé

    Nous avons essayé, dans le cadre de cette recherche, de cerner les facteurs pouvant expliquer la diffusion et l'adoption de l'ABC en Tunisie. Nous avons mené une étude qualitative par l'intermédiaire de l'étude du cas de deux entreprises dont l'une a adopté l'ABC et l'autre ne l'a pas, et de 14 interviews et une étude quantitative menée à l'aide d'un questionnaire auprès de 80 entreprises. Nous avons déterminé un taux de connaissance de 71% et un taux d'adoption de près de 24%. Basée sur la théorie de la contingence, nous avons testé la relation entre l'adoption de l'ABC et certains facteurs de contingence. Nous avons noté l'absence de relation pour la plupart des facteurs étudiés, montrant ainsi l'insuffisance de cette théorie dans l'explication du phénomène étudié. Les caractéristiques de l'innovation ne sont pas non plus suffisantes pour expliquer l'adoption ou le rejet de l'ABC et par conséquent, la recherche de la rationalité reste insuffisante pour expliquer l'adoption de cette méthode. Devant l'insuffisance de cette rationalité instrumentale, nous nous sommes basée dans l'analyse de ces mécanismes de diffusion et d'adoption sur d'autres théories qui placent l'acteur au centre de l'analyse. Ces théories sont la théorie générale de la diffusion de Rogers, l'approche néo-institutionnelle les perspectives d'Abrahamson et la théorie de l'acteur-réseau.

  • Titre traduit

    ˜The œdiffusion and adoption of an accounting innovation : the case of the ABC method in Tunisia


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In this research, we tried to determine the factors that can explain the diffusion and the adoption of the ABC in Tunisia. We have guided a qualitative research via a study of the case of two firms. One firm has adopted the ABC and the other has not. This qualitative research is also guided by 14 interviews. We have also managed a quantitative research through a questionnaire next to 80 firms. We have determined a rate of knowledge of 71% and a rate of adoption of almost 24%. Based on the contingency theory, we have tested the relationship between the adoption of ABC and a certain number of contingency factors. We have noted the absence of any relationship between the majority of the factors studied and the adoption of ABC. This result proves that the contingency theory is not suffficient in explaining the phenomen studied. Also, the characteristics of the innovation are not sufficient in explaining the adoption or the rejection of the ABC and consequently the research of the rationality can not explain alone the adoption of this method. Face to the insuffisancy of this instrumental rationality, we are based in analyzing those mecanisms of diffusion and adoption on other theories that place the actor in the center of analysis. These theories are the general theory of diffusion of Rogers, the neo-institutional approach, the perspectives of Abrahamson and the actor network theory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (605 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 407-420

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD POIT 2007 MOA
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.