Transformation du méthylcyclohexane sur zeolithes à taille de pores intermediaire

par Pierre-Claver Mihindou-Koumba

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale et industrielle

Sous la direction de Patrick Magnoux et de Sébastien Laforge.


  • Résumé

    Ce travail se situe dans le cadre du craquage catalytique (FCC). L’objectif de cette Thèse a été d’étudier, à 350° C, plus particulièrement la transformation du méthylcyclohexane (molécule modèle représentative des naphtènes) sur zéolithes à taille de pores intermédiaire : MFI, EUO et MWW (Si/Al = 15) afin d’appréhender l’influence de la structure poreuse (présence de canaux, cages, coupes externes) et de l’acidité de la zéolithe. La zéolithe EUO, bien que possédant moins de sites protoniques et des ouvertures de pores plus étroites, est plus active que la MFI. Cette différence d’activité est certainement due à la taille des cristallites de la MFI. Le craquage est la réaction principale sur les deux zéolithes, mais la formation de coke est plus importante sur EUO, ce qui entraîne une plus forte désactivation. La zéolithe MWW est aussi active que la zéolithe MFI, mais la sélectivité en craquage est plus faible. Ceci est certainement dû à la présence de supercages et de coupes externes sur MWW, qui facilitent la diffusion des isomères du méthylcyclohexane et défavorisent légèrement leur craquage. Par contre, un changement très net de sélectivité accompagne la désactivation de la zéolithe. La sélectivité en isomérisation augmente au cours du temps de réaction. L’explication de ce phénomène est liée à la structure poreuse de cette zéolithe, qui possède deux types de systèmes poreux internes qui se désactivent au cours du temps par formation de coke, et un système externe (coupes externes) qui ne se désactive pas et qui défavorise le craquage par une désorption rapide des isomères formés.

  • Titre traduit

    Methylcyclohexane transformation over intermediate pore size zeolites


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This work refers to the catalytic cracking (FCC). The objective was to study, at 350° C, the transformation of methylcyclohexane, a model molecule of naphtene compounds over various intermediate pore size zeolites: MFI, EUO et MWW (Si/Al = 15) in order to determine the effect of the pore structure and acidity of zeolites. EUO zeolite is more active than MFI, as EUO possess a low amount of protonic acid sites and narrowest pores. This result can be attributed to a large crystallite size of MFI. Cracking is the predominant reaction of both zeolites, but coke formation is higher over EUO. MWW zeolite is also active than MFI while cracking selectivity is lower. This is certainly due to the presence of supercages and of external cups on MWW which make easier the diffusion of methylcyclohexane isomers and disadvantage this cracking. However, change in selectivity was observed during zeolite deactivation, isomers formation increases with time on stream. The explanation can be related to the particular pore structure of this zeolite. The internal porous system deactivates by coke formation increases the internal cups don’t favorise the retention of coke components. This reaction occurs preferentially in the internal cups when the methylcyclohexane isomers can be rapidly desorbed before their cracking.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Annexes : Bibliogr. [227] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07/POIT/2280-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.