L'esglesia i la catalanitat a la Catalunya del nord : segle XIX-primera part del segle XX

par François Foxonet

Thèse de doctorat en Études catalanes

Sous la direction de Raymond Sala.

Soutenue en 2007

à Perpignan .

  • Titre traduit

    L’Eglise et la catalanité à la Catalogne du Nord au XIXe siècle et au début du XXe siècle


  • Résumé

    A la Catalogne du Nord, malgré la tentative de révolution culturelle et, après le Concordat, l’atmosphère gallicane de la reconstruction religieuse, au début du XIXe siècle la religion demeurait bien inculturée, intégrée dans la culture catalane, et représentait la quasi exclusivité de l’édition catalane. A partir de la moitié du siècle, l’euphorie du progrès matérialiste, l’avancée de la scolarisation de masse, la volonté de déculturation de l’Etat et le désir d’acculturation de la société alimenteront la francisation. Mais étant donné que l’enseignement excluait le catalan et la religion, une partie du jeune clergé réagit et adhéra à la Première Renaissance Roussillonnaise car elle se sentait davantage concernée par le salut des âmes dans la langue naturelle du peuple que par l’unification politique et culturelle de la Nation prônée par la République anticléricale. Mais ce nouveau catalanisme de défense cléricale perdra de sa combativité avec le ralliement à la République et le roussillonnisme fermé d’Un Tal. Il faudra l’arrivée en 1900 de Mgr de Carsalade, qui voulait avec un esprit de réparation historique garder l’harmonie naturelle entre la Religion, la Terre et la Culture, pour conforter la Deuxième Renaissance Roussillonnaise. Mais le catalanisme se laïcisera de plus en plus et l’élan généré par l’évêque sera le chant du cygne du catalanisme religieux. Aujourd’hui l’Eglise roussillonnaise n’a plus le désir et la force nécessaires à la réinculturation de la religion et ne peut qu’observer les efforts de recatalanisation de la société.

  • Titre traduit

    Church and Catalanity in Northern Catalonia at the nineteenth century and the first part of the twentieth century


  • Résumé

    In Northern Catalonia, despite the cultural revolution intent and, after the Concordat, despite the French ambient in the religious reconstruction, at the beginning of the XIXth century the religion was well integrated in the Catalan culture and represented the quasi exclusivity in the Catalan edition. From the middle of the century, the materialistic progress euphoria, the school generalisation, the cultural Jacobinism and the acculturation desire in the society will feed the French imposition. But taking into account that the public school excluded Catalan and religion, a part of the young clerics joined the First Catalan Renaissance. They were more concerned by the people salvation in his natural language than by the Nation political and cultural unification. But this clerical defence catalanisme loosed its aggressiveness after the peace intent with the Republic. Arrived in 1900 with a historical reparation spirit, Mgr de Carsalade wanted to keep the natural harmony between Religion, Earth and Culture. He encouraged the Second Catalan Renaissance. But the catalanisme became more and more laic and the revival generated by the bishop will be the religious catalanisme ultimate song. Today the local Church does not have the desire and the strength necessary for the religion re-enculturation and only can observe the re-catalanisation intents in the society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (634 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 541-563. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2007 FOX
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.