Conception d'un modèle de dynamique de population d'un petit ligneux dominant pâturé (Cytisus scoparius) pour la gestion de l'embroussaillement des zones pastorales

par Estelle Chambon-Dubreuil

Thèse de doctorat en Sciences exactes et leurs applications

Sous la direction de Marc Jarry.

Soutenue en 2007

à Pau .


  • Résumé

    La déprise agricole a favorisé l'embroussaillement des zones marginales, ce qui en déprécie la ressource et la biodiversité. Les politiques agri-environnementales invitent les éleveurs à préserver la biodiversité et évoquent le recours au pâturage pour gérer la fermeture de ces milieux, mais les documents d'objectifs manquent de références mobilisables par les acteurs du monde agricole. A cet effet, mon objectif de thèse était de concevoir un modèle des interactions entre le comportement alimentaire d'ovins et la dynamique démographique d'une espèce ligneuse dominante (Cytisus scoparius). Pour articuler ces processus, mon modèle repose sur: la création de catégories démographiques définies par le comportement alimentaire, la spatialisation démographique déterminant l'accessibilité de la ressource, l'influence de la ressource herbacée sur le comportement alimentaire. Les données démographiques issues d'expérimentations in situ ainsi que les connaissances sur le comportement alimentaire et sur les pratiques pastorales ont permis de paramétrer mon modèle. J'ai ensuite développé un outil de simulation sous CAPSIS pour prédire la dynamique de colonisation du ligneux et tester l'impact des modes de pâturage. Mon modèle montre l'importance de la spatialisation dans la stratégie de la population dominante, la diversité des impacts du pâturage en fonction des organes consommés et le rôle des modes de pâturage sur la dynamique de cette population. Cette thèse souligne l'intérêt d'une démarche pluridisciplinaire entre écologie et sciences biotechniques pour répondre à un objectif de lutte contre l'embroussaillement par le pâturage.

  • Titre traduit

    Conception of a model of population dynamics of Cytisus scoparius for shrub encroachment control in pastoral habitats.


  • Résumé

    The decline of agriculture has hastened the invasion of small shrubs in marginal areas, lowering the value of forage and of biodiversity. European environmental policies have then encouraged farmers to preserve biodiversity and to use pastoral practices allowing the management of inherited value areas, but current recommendations are inadequate for practical use. With this aim, the objective of my PhD was to design a model of the interactions between the eating habits of sheep and the population dynamics of invading shrub species (Cytisus scoparius). To link these processes up, my model is grounded on: the creation of demographical categories specified by their eating habits, the demographical spatialization determining the accessibility of the resource, the influence of herbaceous resource upon eating habits. The demographical data stemmed from experiments carried out on broom moors over a sheep farm, as well as the knowledge of eating habits and of pastoral practices. My model shows the importance of spatialization in the demographical strategy, the diversity of impacts of grazing according to consummated organs, and the role of grazing plans on population dynamics. This PhD underlines the interest of pluridisciplinary reasoning between ecology and biotechnical sciences to answer the aim of controlling shrub encroachment by grazing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192-[11] p.)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 462993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.