Aménagement du territoire et maîtrise spatiale : les dynamiques des paysages de la province de la Ngounié (Gabon)

par Jean-Bernard Mambani

Thèse de doctorat en Géographie. Aménagement

Sous la direction de Dominique Laffly.

Soutenue en 2007

à Pau .


  • Résumé

    La crise des provinces gabonaises perdure et la qualité de la vie des populations ne cesse de se dégrader. Les politiques d’aménagement du territoire fondées sur le modèle dirigiste et qui privilégiaient une centralisation absolue du pouvoir ont engendré les inégalités territoriales. Cela se traduit spatialement par une diversité des paysages. Qu’ils soient urbains, ruraux ou identitaires, ces paysages s’offrent aux regards des promeneurs, des automobilistes et des chercheurs qui les scrutent à la recherche d’indices, des lois ayant présidées à leurs émergences, à leurs diffusions ou à leurs disparitions. C’est l’entrée que nous avons privilégié pour cette étude. Depuis cinq ans, les autorités gabonaises sont à la recherche des voies de rattrapage. Elles privilégient à cet effet, les fêtes rotatives. Elles ont donné au gouvernement l’occasion d’investir dans les différentes capitales provinciales : restaurer, moderniser et améliorer les villes. Malheureusement, les réalisations sont souvent en – deçà des projections et des espérances aussi bien des gouvernants que des gouvernés. Cette impasse nous a obligés à rechercher une autre voie de développement territorial. Après avoir résumé les grandes lignes de la construction du Gabon, la thèse se penche sur la province de la Ngounié. Elle examine à la lueur des notions, des concepts et des outils (télédétection, cartographie, photo-interprétation) les dynamiques des paysages de ladite province. La thèse propose un outil de rattrapage « la provincialisation » pour aboutir à un développement territorial raisonné et maîtrisé.


  • Résumé

    The crisis of the Gabonese provinces continues and the quality of the life of the populations does not stop degrading. The politics of land settlement based on the model interventionist and which privileged an absolved centralization from the power gave the territorial disparities. It is spatially translated by a variety of the landscapes. That they are urban, rural or identical, these landscapes offer themselves to the glances of the walkers, the motorists and the researchers who scrutinize them in. For five years, the Gabonese authorities are in search of the ways of making up. They privilege for that purpose, the rotary holidays; they gave to the government the occasion to invest in the various provincial capitals: to restore, modernize and to improve cities. Unfortunately, the realizations are often there - down of the projections and expectations of the government and citizens. This impasse obliged us to look for another way of territorial development. Having summarized the main lines of the construction of the Gabon, the thesis bends over the province of Ngounié. It examines in the light of the notions, concepts and tools (remote sensing, cartography, photo-interpretation) the dynamics of the landscapes of the mentioned province. The thesis proposes “the provincialization” to end in a reasoned and mastered territorial development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.274-285. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1130
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Spécialisée Géographie - IUP Aménagement.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AF3 GA j 001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.