Euskera-Erderak : basque et langues indo-européennes : essai de comparaison

par Eñaut Etxamendi

Thèse de doctorat en Études basques

Sous la direction de Charles Videgain.

Soutenue en 2007

à Pau .


  • Résumé

    Le basque est réputé seule langue ancienne non indo-européenne d’Europe depuis le19°s. , sans parenté, langue orpheline ou résidu d’une famille disparue. Son vocabulaire serait en grande partie emprunté, surtout au fonds latin et roman, mais sa grammaire et un stock irréductible de mots seraient spécifiques. Or, aucune étude exhaustive de comparaison avec les langues indo-européennes n’a été réalisée. A notre avis sa description même est incomplète et parfois équivoque. Notre thèse est un essai d’analyse de l’euskera suivant la méthode comparatiste, portant sur la confrontation des grammaires du basque et de l’indo-européen reconstruit (tome I),et des éléments lexicaux de base, environ 4000, (tome II). Il apparaît que les spécificités supposées du basque (syntaxe ergative, prédicat nominal, absence de genre, morphologie, etc. ) sont les caractéristiques de l’indo-européen d’avant l’hypothétique séparation des groupes, et dont les aspects archaïques commencent à se révéler (Martinet, Vaillant, Laroche, C. Tcheckoff). Enfin, le stock lexical irréductible de l’euskera - si cela signifie sans racines communes - ne nous est pas apparu à ce jour.


  • Résumé

    Since the 19th century,the basque language has been renowned as the sole ancient language of Europe with non-european origins: a language without parentage, an orphan language or the remnant of an extint family of languages. Its vocabulary would be largely borrowed from other sources,especially from latin and roman,but its grammar along vith a core cluster of wwords, would be specific. However, no exhaustive study comparing the basque language with indo-european languages has been carried out. In our opinion its very description is incomplete and sometimes equivocal. Our thesis is an essay analising euskera using the comparative method between basque and reconstructed indo-european grammar (tome I) as well as the basic elements, around 4000 of them (tome II). It appears that the supposed specificities of the basque language (ergative syntax,nominal predicate,absence of gender,morphology, etc. ) were caracteristics of indo-european before its hypothetical division into groups, the archaic aspects of which are beginning to emerge (Martinet,Vaillant,Laroche, C. Tcheckoff). Finally, the core lexical cluster proper to euskera --if we take it to mean without common roots--has not surfaced so far.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (418 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.413-418. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1127
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.