Effets de l'entraînement en hypoxie et suivi de l'activité du système nerveux végétatif mesurée à partir de la variabilité de la fréquence cardiaque chez des athlètes de haut niveau en endurance

par Laurent Schmitt

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-Paul Richalet.

Soutenue en 2007

à Paris 13 .


  • Résumé

    Nous avons analysé l’efficacité de la méthode « living high-training low » (Hi-Lo) en fin et 15 jours après la période hypoxique et aussi la relation entre variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), entraînement, performance et hypoxie. L’étude 1, sur 40 athlètes (ski nordique, natation, athlétisme), montre une augmentation des capacités maximales aérobies et de l’hémoglobine en fin de Hi-Lo. Quinze jours après, l’augmentation de performance est maintenue mais plus fondamentalement par l’augmentation des capacités de transport de l’oxygène, mais sans doute majoritairement par l’amélioration de facteurs périphériques et le coût énergétique, non modifié en fin de Hi-Lo, est amélioré. L’étude 2, sur 8 nageurs ayant suivi un entraînement aérobie à deux niveaux d’altitude différents (1200 m et 1850 m) montre que les évolutions de VFC et de performance sont en relation. Cette analyse de la VFC permet un suivi efficace de la capacité du sportif à assimiler la charge d’entraînement en altitude. Mots clés : hypoxie ; altitude ; performance ; endurance aérobie ; coût énergétique ; entraînement ; système nerveux végétatif ; variabilité de la fréquence cardiaque.

  • Titre traduit

    Effects of hypoxic training and follow-up of the activity of the neuro-vegetative system measured from the heart rate variability in high level endurance athletes


  • Résumé

    We have analyzed the efficiency of the « living high-training low » (Hi-Lo) method at the end and 15 days after the hypoxic period and also the relationship between heart rate variability (HRV), training, performance and hypoxia. The study 1, with 40 athletes (nordic-ski, swimming, running), shows an increase in the maximum aerobic capacities and in the hemoglobin level at the end of Hi-Lo. Fifteen days after, the improvement of the performance is maintained but not induced any more by an increase of the oxygen transport capacities, but undoubtedly mainly by the improvement of peripheral factors and the energy cost, not modified at the end of Hi-Lo, is improved. The study 2, with 8 swimmers who followed the same aerobic training at two different altitude levels (1200 m and 1850 m) reports that the changes of HRV and performance are related. This analysis of the HRV allows an effective follow-up of the capacity of the athlete to assimilate the training loads during altitude training. Key words: hypoxia; altitude; performance; aerobic endurance; energy cost; training; neuro-vegetative system; heart rate variability.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 185 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.145-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2007 033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.