Les instituteurs de Seine-et-Oise : 1880-1914

par Aline Fergant

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Girault.

Soutenue en 2007

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les instituteurs de la troisième République, souvent décrits comme les Hussards noirs de la République, constituent dans notre une mémoire collective un corps unifié, alors que ce sont des milliers d’individus qui ont façonné ce groupe social. Comment un groupe aussi diversifié peut-il devenir un pilier du régime ? L’arrivée au pouvoir des Républicains dans les années 1880 ne remet pas en cause un siècle de progrès scolaires mais transforme le métier d’enseignant primaire. L’instituteur des débuts de la troisième République et celui de1a Belle Epoque sont-ils semblables ? Ont-ils les mêmes origines ? Comment ont-ils été formés ? A partir des dossiers personnels, conservés aux archives départementales des Yvelines, nous avons comparé le profil de quatre générations d’instituteurs qui exercent en Seine-et-Oise entre 1880 et 1914. Pour mieux percevoir les mutations qui affectent la vie professionnelle et quotidienne de ces enseignants, nous avons analysé leur rapport avec les autorités hiérarchiques. Durant cette période, l’osmose entre l’Etat et les éducateurs du peuple semble s’enraciner. Quels facteurs contribuent à renforcer cette union ? Dès le début du XXème siècle, les instituteurs se regroupent dans des associations amicales départementales. A travers leur bulletin, nous saisissons l’évolution des mentalités du corps des enseignants primaires et les différents débats qui animent ces associations professionnelles avant la Première Guerre mondiale.

  • Titre traduit

    The primary school teachers of Seine-et-Oise : (1880-1914)


  • Résumé

    The primary school teachers of the third Republic, often described as the black Hussars of the Republic represent, in our collective memory, a unified group even though thousands of individuals shaped this social group. How can such a diversified group become a pillar of the regime? The coming into office of the Republicans in the 1880s does not question a century of school improvement but transforms the primary teachers’ work. Are the primary school teacher of the beginning of the third Republic and the one of the “Belle Epoque” similar? Have they got the same background? How were they educated? From the personal files which are kept in the departmental archives of the Yvelines, we could compare the profile of four generations of primary school teachers who taught in Seine-et-Oise between 1880 and 1914. To have a better view of the alterations which affected the professional and daily life of these teachers, we analyzed their relationships with the hierarchical authorities. During this period, the osmosis between the State and the educators of the people seems to take roots. Which factors contributed to strengthen this union? From the beginning of 20th century, primary school teachers gather into departmental associations. Reading their bulletin, we could understand the evolution of the mentalities of their group and the various debates which animated these professional associations before the First World War.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (472 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 431-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2007 055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.