Croire, lire et paraître : les pratiques culturelles des élites urbaines à Poitiers au XVIIe siècle

par Antoine Coutelle

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Robert Muchembled.

Soutenue en 2007

à Paris 13 .


  • Résumé

    L’image traditionnelle de Poitiers au XVIIe siècle est celle d’une ville en déclin. Incapable de s’insérer dans les grands réseaux commerciaux du royaume, figée dans un urbanisme démodé, reléguée à un échelon subalterne dans la hiérarchie des relais de l’autorité monarchique, elle présente un visage qui forme un contraste net avec la prestigieuse capitale de province de la Renaissance. La période qui commence dans les années 1620 - après l’apaisement des derniers soubresauts de la Ligue -, et se termine dans les premières années du XVIIIe siècle - lorsque disparaît la dernière génération de magistrats urbains ayant connu l’apogée du règne de Louis XIV -, est davantage un moment de mutation que de décadence. Localement, la hiérarchie sociale est dominée par une élite composée d’officiers moyens, d’universitaires et de clercs. Les membres du bureau des finances, ceux du présidial, les octeurs-régents et les chanoines composent aussi la majorité du Corps de ville. Ce groupe trouve sa cohérence dans un système de valeurs ordonné autour de la notion de dignité. Cela transparaît dans les discours produits lors de célébrations officielles, dans le dispositif des cérémonies elles-mêmes et, en négatif, dans des textes satiriques. Les gestes de dévotion, la constitution des bibliothèques privées, la publication de textes et les différentes formes de la sociabilité sont autant de pratiques culturelles distinctives qui construisent l’identité sociale de l’élite. Mais celles-ci connaissent des variations au cours de la période étudiée. En intégrant les nouvelles normes imposées à la fois par l’accentuation de l’autorité monarchique et la reconquête catholique post-tridentine, le groupe qui domine la ville abandonne une part de sa cohésion interne pour conserver sa prééminence sociale.

  • Titre traduit

    Belief, Literature and Appearance : the cultural practices of urban elites in Poitiers during the 17th century


  • Résumé

    The traditional image of Poitiers in the 17th century is that of a declining town. Unable to integrate into the largest commercial networks of the kingdom, fixed in the old urban model, kept low in the hierarchy of monarchic authority, it presents a contrasting picture with the usually prestigious role of the provincial capital during the Renaissance. The period which begins in the 1620s (a peaceful time after the ultimate death throes of the Ligue) and ends in the early years of the 18th century (after the last generation of urban magistrates who lived through the apogee of the reign of Louis XIV had disappeared) is more a period of change than decline. The social hierarchy is locally dominated by an elite composed of officiers moyens, university masters and clergymen. The members of the Bureau des finances, the presidial courts, the regent doctors and the canons, also form the majority of the municipality council. This group has its coherence in a system of values founded on the notion of dignity. This can be seen in the speeches given at official celebrations, in the very ceremonies of the assemblies, and negatively, in satirical writings. The devotional gestures, the establishment of private libraries, the publication of books and the different forms of social mores are the numerous and varied cultural practices which build the social identity of the elite. There are several changes during the century. By integrating the new rules imposed by the reinforcement of the monarchic authority and the Catholic reconquest of the Council of Trente, the group that dominates the city gives away a certain cohesion within to maintain its social supremacy.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Poitiers au XVIIe siècle : les pratiques culturelles d'une élite urbaine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol.(1255 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 1195-1245

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2007 051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Poitiers au XVIIe siècle : les pratiques culturelles d'une élite urbaine
  • Dans la collection : Histoire , 1255-2364
  • Détails : 1 vol. (468 p.-XVI p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7535-2863-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 439-456. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.