Le principe de l'iceberg : écriture et allusion (Francisco Coloane, Ernest Hemingway, Jean-Marie Gustave Le Clézio)

par Tatiana Tamara Calderòn

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Anne Tomiche et de Rodrigo Cánovas Emhart.

Soutenue en 2007

à Paris 13 .


  • Résumé

    Emprunt partiel et indirect, figure de l’implicite, l’allusion témoigne d’un texte en coprésence et instaure un jeu énigmatique avec le lecteur. Montagne de glace errante, matière compacte et image-concept, l’iceberg peut être envisagé comme un véritable principe d’écriture théorisé par Ernest Hemingway (1899-1961) (the iceberg theory), progressivement mis en œuvre par Jean-Marie Gustave Le Clézio (1940) et employé par Francisco Coloane (1910-2002). L’écriture régie par le principe de l’iceberg est marquée par la présence d’allusions potentielles que le lecteur doit détecter pour dénouer la tension du récit. L’allusion est un procédé de compensation qui permet de conjuguer une écriture plurivoque et ouverte aux lectures de l’interprétant, et un idéal d’écriture tendant vers la plus grande simplicité. Elle répond également à la volonté de réunir une écriture incantatoire qui se veut atemporelle, et un texte source dont l’écriture est historiquement datée. Notre démarche intègre deux approches parallèles : l’analyse de l’œuvre des trois auteurs pour mettre en lumière certaines fonctions de l’allusion dans la littérature, d’une part ; d’autre part, le dévoilement, par le biais de l’analyse des allusions, du message poétique des textes étudiés. Dans un premier temps, nous abordons l’allusion dans son environnement théorique contemporain et nous établissons une typologie de ses modalités d’apparition et de ses fonctions dans le corpus. Puis, nous nous intéressons à la fonction poétique des allusions.

  • Titre traduit

    ˜The œIceberg Principle : Writing and Allusion (Francisco Coloane, Ernest Hemingway, Jean-Marie Gustave Le Clézio)


  • Résumé

    Allusion is an indirect and partial borrowing, an implicit figure which plays an enigmatic game with the reader. Wandering ice mountain, compact mass, and image-concept, the iceberg may be considered as a genuine writing principle theorized by Ernest Hemingway (1899-1961) (the iceberg theory), gradually carried out by Jean-Marie Gustave Le Clézio (1940) and used by Francisco Coloane (1910-2002). This writing principle contains potentials allusions that the reader must detect in order to unravel the narration strain. Allusion is a compensation device combining a polysemic writing open to multiples readings, and an extremely sober writing. Allusion allows as well the binding of an incantatory and timeless writing to a source text historically determined. Our method mingle two parallels approaches : analysis of the three authors’ work so as to underline some allusion’s functions in literature, and the unveiling of the poetic message through the allusion analysis. First, we delineate the theoritical background of allusion and we elaborate a typology of its appearance modalities. Then, we concentrate on the poetic function of the allusions in the corpus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (444 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 405-433

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2007 049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.