Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914 : échanges, représentations, transferts

par Constance Bantman

Thèse de doctorat en Langues, littératures anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de François Poirier.

Soutenue en 2007

à Paris 13 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse les relations entre les mouvements anarchistes français et britannique de 1880 à 1914. À rebours des travaux ignorant l’internationalisme anarchiste, ou le réduisant à des institutions formelles, les transferts idéologiques et militants entre ces courants sont détaillés. L’existence de réseaux informels rendant possibles ces influences croisées est soulignée. L’importance de cet axe franco-britannique s’observe notamment à travers l’essor de la propagande anarcho-syndicaliste, dans la mise en place de pédagogies libertaires ou de campagnes de protestations internationales. À travers le cas apparemment marginal des anarchistes, cette étude transnationale permet une étude comparée de l’intégration ouvrière en France et en Grande-Bretagne dans les dernières décennies du long XIXe siècle. Elle offre également un angle privilégié pour analyser les sociétés française et britannique à travers le prisme d’un groupe dissident et stigmatisé.

  • Titre traduit

    Anarchisms and Anarchists in France and Great-Britain, 1880-1914 : Exchanges, Representations, Transfers


  • Résumé

    This thesis analyses the relations between the French and the British anarchist movements from 1880 to 1914. Against the historiographic prevalence of studies overlooking anarchist internationalism, or reducing it to inefficient formal institutions, it highlights the cross-influences between these movements and the informal networks underpinning them. The importance of this Franco-British connection can be observed through the rise of anarchosyndicalist propaganda, the implementation of libertarian pedagogic ventures, or international protest campaigns. Through the seemingly marginal case of the anarchists, this study also opens new vistas for a comparative study of the workers’ integration in France and Britain in the last decades of the long nineteenth century. The reception of the libertarian movement also allows for a privileged insight into French and British societies at the end of century, through the prism of a stigmatised dissident group.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Liverpool University Press à Liverpool

The French anarchists in London, 1880-1914 : exile and transnationalism in the first globalisation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (730 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 636-673

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2007 042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Liverpool University Press à Liverpool

Informations

  • Sous le titre : The French anarchists in London, 1880-1914 : exile and transnationalism in the first globalisation
  • Dans la collection : Studies in Labour History , 1
  • Détails : 1 vol. (XII-219 p.)
  • ISBN : 978-1-84631-880-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [193]-212. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.