Lawrence Durrell et la Grèce

par Konstantinos Gkountis

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Francis Claudon.

Soutenue en 2007

à Paris 12 .


  • Résumé

    Ce travail essaie de montrer le rôle de la Grèce dans la création artistique de Durrell. Il commence par une courte description de sa vie et de ses voyages, localisant à travers sa biographie, les oeuvres critiques et les entretiens, les événements qui ont façonné sa création. Nous abordons son idée sur les lieux où il explique la façon dont un lieux en tant qu'entité vivante transforme ses habitants, sa relation avec l'île de Rhodes et la manière dont le mythe de Dionysos y surgit ; l'utilisation du labyrinthe minoen et du mythe du Minotaure afin de présenter le "labyrinthe de l'esprit d'une personne", ainsi que le pouvoir des lieux de définir le sort de la personne. Nous racontons sa quête pour se libérer de l'Angleterre et des conventions et formes d'écriture anglaises, son "islomanie", comment un lieu peut conquérir une personne, ou pour le dire autrement "la colonisation d'un colonisateur". Nous parlons de ses poèmes, ses "évangiles" pour être témoins de la "révélation" de son art et les comparer aux travaux de quelques autres auteurs grecs pour nous dévoiler les mêmes symboles et éléments. Nous finissons à Chypre avec sa dernière chance non réalisée de vivre et de mourir sur une île grecque. Là, tout comme Aphrodite, il a émergé des côtes en tant qu'auteur confirmé ; la Grèce était déjà sortie de lui, elle devenait une blessure ouverte qu'il devait "porter jusqu'au bout du monde". Ce travail de recherche est complété par quelques entretiens inédits avec les personnes qui ont connu Durrell en personne (i. E. Sa fille Pénélope). Cette interaction est aussi comparée avec celle d'autres artistes de différents types d'art : littérature, peinture, cinéma.

  • Titre traduit

    Lawrence Durrell and Greece


  • Résumé

    This work consists of a brief description showing L. Durrell's relation with Greece. E start with his life and travels, locating through biography, critics and interviews the events that shaped his creation. We continue with Durrell's idea of how a place as a living entity transforms it's inhabitants. We speak about his relation with the island of Rhodes and the way that the myth of Dionysus worked in one of his books ; the clever use, by him, of the Minoan labyrinth and the Minotaur myth, in order to present the "labyrinths of a person's mind" as well as the way that landscape defines this person's fate. We touch his black quest for his personal liberation from England, from English musts and forms of writing. We see his "islo-mania" and how a place can conquer a person, or to say it overwise : "the colonization of a colonist". Through his "evangels", his poems, we become witnesses of the "revelationé of Durrell's art ; compared to some other Greek authors works they give us the same symbols and elements. At the end Durrell is on Cyprus, with a last hope to live and die on a Greek island. Like Aphrodite, Larry emerged from Cyprus shores as a confirmed author ; Greece was already a part of him, an open wound he had to carry "to the worlds end". This interaction between Durrell and Greece is enhanced and supplemented by unpublished interviews with people who knew him personally (i. E. His daughter Penelope). This interaction is also compared to other artists from different forms of art : literature in general, but also painting and cinema.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. : 311 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.