Effet des mimétiques des glycosaminoglycanes sur la cicatrisation cutanée et étude mécanistique de leur action antioxydante

par Xiaoli Yue

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Dulcé Papy-Garcia et de Christophe Morin.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Effect of glycosaminoglycans mimetics on wound healing and study of their antioxidant mechanism


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans les processus de cicatrisation, la production excessive des substances réactives de l'oxygène (SRO) peut induire de sévères lésions et conduire à la mort cellulaire. Nous avons évalué les effets de mimétiques des glycosaminoglycannes (GAG-M) dans un modèle d'ulcère chronique de la peau. Nous avons ensuite mesuré leurs effets protecteurs dans un modèle de mucite radio-induite. Finalement un modèle de fibroblastes de peau a été utilisé afin d'identifier les cibles de ces GAG-M dans l'apoptose. L'application topique de l'OTR4120 accélère la fermeture de l'ulcère, facilite la réépitélialisation et le remodelage des composants de la matrice extracellulaire tels les collagènes I et III. Les proportions des différents GAG endogènes et leurs quantités sont restaurées. L'OTR4120 réduit aussi le recrutement des cellules inflammatoires au niveau de la lésion, ce qui diminue la production locale des SRO. Le modèle de mucite radio-induite atteint son maximum neuf jours après l'irradiation. Un traitement par l'OTR4131 diminue le score de l'index de Parkins tandis que l'association OTR4131+AMI abolit complètement le développement de l'oedème et de l'érythème, ce que confirment les études histologiques avec une ré-épithélisation et une réorganisation des collagènes. Le mécanisme d'action de ce GAG-M a été exploré en utilisant des fibroblastes de peau soumis à un stress oxidatif. L'OTR4120 intervient dans les processus d'apoptose en améliorant la morphologie des mitochondries et des lysosomes, en diminuant la production de ROS et en restaurant le potential de membrane mitochondrial, tout en inhibant l'activité de la cathepsine D. Les GAGs apparaissent donc comme de nouveaux régulateurs de l'apoptose au niveau pré-mitochondrial.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. : 699 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.