Baudelaire et la poésie estonienne

par Katre Talviste

Thèse de doctorat en Poétiques et échanges interculturels

Sous la direction de Francis Claudon et de Jüri Talvet.

Soutenue en 2007

à l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) en cotutelle avec Tartu ülikool .


  • Résumé

    La publication des premières traductions de poèmes de Baudelaire en estonien coïncide avec le début de la littérature estonienne moderne. En effet, l’œuvre du poète français a été découverte par ces auteurs qui, en 1905, ont lancé le mouvement de rénovation linguistique et littéraire en Estonie et qui ont profondément influencé l’évolution de la culture estonienne au XXe siècle. Parmi leurs nombreuses initiatives fructueuses on doit compter en tout premier lieu la traduction et l’interprétation de l’œuvre de Baudelaire, parce que ce dernier a continuellement interpellé les poètes estoniens ; aussi la réception de Baudelaire dans ce pays du Nord suit-elle le cours des mouvements principaux de la littérature estonienne du XXe siècle. Ce parallélisme est visible sur le plan historique autant que sur le plan poétique : la préférence pour certains textes (les poèmes des Fleurs du mal), les stratégies de traduction, les positions critiques témoignent de la prédominance et de la permanence d’une vision romantique de la littérature en Estonie. En même temps, l’œuvre de Baudelaire provoque un auto-examen de la conscience poétique ; elle ouvre des horizons plus larges au-delà des frontières traditionnelles. Le dialogue implicite des traducteurs – les textes baudelairiens peuvent, dans leur forme traduite, être considérés comme une multiplicité de variations sur le même thème – et les débats explicites sur son œuvre, sur la traduction et sur la poéticité, tout ceci en quoi Baudelaire a été impliqué, contribue éminemment à la modification des concepts littéraires et critiques hérités du romantisme. Dans l’œuvre originale des poètes estoniens qui ont traduit Baudelaire, ces concepts sont encore très fort enracinés. Certes, de nombreuses caractéristiques distinguent leur univers poétique de celui de Baudelaire, dont certains éléments leur demeurent fondamentalement étrangers. Néanmoins c’est un fait historique que ces poètes estoniens se tournent constamment vers Baudelaire pour explorer sa poétique et son imaginaire, parce que l’un et l’autre offrent à la fois une expérience de l’altérité culturelle et une expérience d’empathie remarquable.

  • Titre traduit

    Baudelaire and the Estonian poetry


  • Résumé

    The first publication of Baudelaire’s poems in Estonian coincides with the beginnings of modern Estonian literature. His works were discovered by authors who in 1905 initiated a movement of linguistic and literary modernization in Estonia and who have deeply influenced the development of the Estonian culture in the 20th century. Their numerous fruitful initiatives include the translation and interpretation of Baudelaire’s works, which has become a permanent interest for Estonian poets while the reception of Baudelaire follows the principal movements of the 20th-century Estonian literature. That parallel development is visible both historically and poetically: preferences for certain texts (especially poems from the Fleurs du mal), translation strategies and critical positions underline the predominance of the romantic concept of literature in Estonia. In the same time, Baudelaire’s works serve as a means of poetic self-examination and of broadening the familiar horizons. The implicit dialogue between translators that takes place through the versions of Baudelaire’s texts, and the open debates about his works, about translation and about the nature of poetics in which Baudelaire has been implicated have contributed to the modification of concepts inherited from the Romanticism. In the original work of the Estonian poets who have translated Baudelaire these concepts are still quite viable. In several respects, their poetic universe differs from that of Baudelaire, which contains some fundamentally foreign elements. However, they constantly return to Baudelaire in order to explore his poetics and his imagination, finding both an experience of cultural otherness and a test of empathy.


  • Résumé

    Baudelaire’i luuletuste esmailmumine Eestis langeb kokku modernse eesti kirjanduse algusega. Tema loomingu avastasid kirjanikud, kes 1905. Aastal algatasid Eestis keele- ja kirjandusuuendusliku liikumise ning avaldasid sellega suurt mõju tervele 20. Sajandi eesti kirjandusele. Nende arvukate viljakate algatuste sekka kuulub väga olulisena ka Baudelaire’i tõlkimine ja tõlgendamine, mis on eesti luuletajaid püsivalt köitnud, nõnda et Baudelaire’i retseptsioon teeb koos eesti kirjandusega läbi kogu selle keskse arengutee 20. Sajandil. See paralleelsus on nähtav nii ajaloolisel kui ka poeetilisel tasandil: kindlate tekstide (iseäranis kogusse «Les Fleurs du mal» kuuluvate tekstide) eelistamine, tõlkestrateegiad ja kriitilised seisukohad annavad märku romantilise kirjanduskontseptsiooni valdavusest Eestis. Samas on Baudelaire’i looming poeetilise enesevaatluse ning senituntud horisontide avardamise vahendiks. Tõlkijate implitsiitne dialoog, mis kujuneb Baudelaire’i tekstide versioonidest, ning Baudelaire’ile toetunud eksplitsiitsed arutelud tema enese loomingu ning tõlkimise ja poeetika põhimõtete üle on kaasa aidanud romantismist päritud kontseptsioonide ümberkujunemisele. Baudelaire’i tõlkinud eesti luuletajate algupärases loomingus on need kontseptsioonid aga alles tugevasti juurdunud. Nende poeetiline maailm erineb Baudelaire’i omast arvukate omaduste poolest ning nii mõnigi viimases leiduv element jääb neile põhimõtteliselt võõraks. Ometi pöörduvad nad aina uuesti Baudelaire’i juurde tagasi, et õppida tundma tema poeetikat ja kujutluslaadi, mis pakuvad ühtaegu kultuurilise teissuse kogemust ning empaatiavõime proovilepanekut.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan à Paris et par ADÉFO à

La poésie estonienne et Baudelaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : Bibliogr. 439 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par l'Harmattan et par ADÉFO à Paris

Informations

  • Sous le titre : La poésie estonienne et Baudelaire
  • Dans la collection : Bibliothèque finno-ougrienne , 21
  • Détails : 1 vol. (333 p.)
  • Notes : En annexe, choix de poèmes estoniens et traduction française en regard.
  • ISBN : 978-2-296-56079-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [249]-270
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.