Écriture et parole satiriques dans les romans d'Ahmadou Kourouma

par Gyno-Noël Mikala

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Papa Samba Diop.


  • Résumé

    L'analyse s'inscrit dans le cadre d'une problématique qui particularise et spécifie l'écriture de la parole afin de comprendre commant l'écrivain ivoirien assume sa double appartenance linguistique et culturelle. La satire est articulée comme une modalité intrinsèque dans la pentalogie romanesque de Kourouma. Il s'est agi d'étudier les stratégies discursives que soulève tout engagement satirique. La communication satirique s'est donc voulue triangulaire entre le satiriste, la cible et le destinataire. Lire le satirique a aussi constitué à saisir comment Kourouma s'est joué du texte oral et de la tradition africaine pour poser un regard caustique sur la politique, le social et la religion en Afrique. La satire se masque et se renforce par le conte, l'épopée, le chant et le proverbe qui sont par excellence des genres oraux et donnent cette possibilité à l'écrivain d'avoir une pensée littéraire selon sa fantaisie satirique. L'écriture et la parole satiriques traduisent donc, dans le quinaire romanesque de Kourouma, une injonction d'écouter et de lire.

  • Titre traduit

    Writing and word satirists in the novels of Ahmadou Kourouma


  • Résumé

    The analysis on the scope of problems which particularize and specify the writing of the word in order to understand how the writer from Ivory Coast assumes his dual cultural and linguistic membership. Satire is articulated as an intrinsic method in the romantic pentalogy of Kourouma. Our analysis allowed us to do the studying of the discursive stategies which any satirical engagement raises. The satirical communication thus wanted to be triangular between the satirist, the target and the recipient. Analysing the satirist method also consisted in seizing how Kourouma used the oral text and the African tradition in order to have a caustic glance on politics, society and religion in Africa. The satire is masked and reinforced by the tale, epic, the song and the proverb which are the best oral kinds which the writer the possibility to have a literary thought according to his satirical imagination. By using the professionals of the oral communication in Africa, Kourouma off-sets the African literature to an auditory aspect that gives birth to a dramatic dimension suitable with the proximity of listening. The writing and the word satirists thus translate, in the quinary romantic one of the Kourouma's injunction to listen and read.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 164 réf. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.