Etudes chez l'homme de la survie de souches 'probiotiques' en transit dans le tractus gastro-intestinal et influence de leur consommation sur l'homéostasie du microbiote

par Olivier Firmesse

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Gérard Corthier.


  • Résumé

    Les bactéries composant le microbiote intestinal jouent un rôle important dans le maintien et l'amélioration de la santé humaine. Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés au devenir de souches «probiotiques» en regardant leurs aptitudes à survivre à leur passage à travers le tractus digestif de l’homme, et à étudier leur influence sur l’équilibre du microbiote intestinal. Nous avons développé et validé la PCR quantitative en temps réel en dessinant des sondes et des amorces spécifiques des souches «probiotiques» étudiées et des groupes phylogénétiques dominants et sous-dominants du microbiote intestinal humain. Nous n’avons démontré aucun effet de la consommation des souches «probiotiques» sur l'homéostasie du microbiote pour les populations fécales dominantes. En revanche, des modifications ont été observées sur le microbiote sous-dominant, et plus particulièrement la population d’entérocoques qui a été augmenté de manière significative sous l’effet de la prise de Camembert.

  • Titre traduit

    Human studies of the survival of probiotics strains in transit through the gastrointestinal tract and influence of their consumption on the microbiota homeostasis


  • Résumé

    The bacterial inhabitants of the human digestive tract, i. E. The intestinal microbiota, play an important role in the maintenance and the improvement of health. In this context, we are interested in the fate of “probiotic” strains by studying their aptitudes to survive during their passage through the human digestive tract, and their influence on the balance of the intestinal microbiota. We have developed and validated the real-time quantitative PCR by designing specific probes and primers targeting the studied “probiotic” strains and the dominant and sub-dominant phylogenetic groups of the human intestinal microbiota. We did not observe any effect of the consumption of “probiotic” strains on the microbiota homeostasis for the dominant faecal populations. However, modulations were observed on the sub-dominant microbiota, especially the population of enterococci which has been significantly increased as a result of Camembert cheese consumption.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.138-159

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07PA114823 B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.