Influence de la gravité sur la perception et l'interception d'objets en mouvement

par Robin Baurès

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Michel-Ange Amorim et de Nicolas Benguigui.

Soutenue en 2007

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. UFR STAPS d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Pour expliquer le succès des individus dans des tâches d'interception d’objets accélérés par la gravité malgré sa faible détection par le système visuel, plusieurs études ont récemment suggéré que la gravité soit internalisée dans un modèle interne de la gravité permettant l'accès au temps de contact (TTC) exact lors de l’interception d 'objets en chute libre. Cependant, on peut se demander si certains problèmes méthodologiques et théoriques ne peuvent pas remettre en cause 1a démonstration de l’existence et l'utilisation effective d’un tel modèle. Le but de ce travail doctoral a été de déterminer de quelle manière notre connaissance de la gravité influence notre perception et nos actions. Pour cela, nous avons conduit six expérimentations issues de trois paradigmes différents, celui des jugements perceptifs, des actions d’interception indirectes et des actions d’interception directes. Les résultats obtenus infirment l'utilisation d’un modèle interne quantitatif de la gravité, et au contraire suggèrent l’utilisation de la gravité comme une connaissance implicite qualitative de la physique, qui aurait pour conséquence de modifier nos jugements perceptifs et nos mouvements d’interception sans permettre de calculer quantitativement les effets de la gravité.

  • Titre traduit

    Influence of gravity on perception and interception of moving objects


  • Résumé

    In order to explain Humans' success in interceptive actions of gravitationally accelerated objects, despites the low capacity of the visual system to detect it, several studies have recently suggested that gravity has been embodied in a quantitative internal model of gravity thereby permitting access to exact time-to-contact (TTC) when intercepting a free falling object. However, we may wonder if theoretical and methodological concerns in these experiments can not call into question the effective demonstration of the existence and use of such a model. The goa l of this doctoral work was to determine how our knowledge of gravity influences our perception and actions. We conducted six ex perimentations issued from three different paradigms, perceptive judgment, indirect interception and direct interception. Our results refute the use of a quantitative internal model of gravity, and plead in favour of the use of our knowledge of gravity as a qualitative implicit physics knowledge, which would modulate our perceptive judgements a nd interceptive movements but without giving access to the quantitative effects of gravity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.181-203

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2010 / 14

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007PA113004
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.