Enfants et technologies créatives : un phénomène d'exaptation

par Jean-Baptiste Labrune

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Wendy Mackay.

Soutenue en 2007

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les phénomènes d’exaptations sont définis comme des reconfigurations fonctionnelles à partir de règles contingentes, non prédictibles. Dans un contexte technologique, il peut s’agir par exemple d’épisodes de modification des technologies par leurs utilisateurs, dans des règles qui n’ont pas été prévues auparavant par les concepteurs du système. Dans cette dissertation, nous montrons que l’interaction enfant-machine est un phénomène d’exaptation. Nous détaillons comment les enfants modifient les fonctions des interfaces et créent également de nouvelles fonctions à partir d’éléments non fonctionnels. Nos résultats montrent notamment que les reconfigurations technologiques sont possibles non-seulement grâce à l’existence d’éléments fonctionnels réassemblables mais également lorsque des espaces ouverts (spandrels) peuvent être investis par les utilisateurs. Cette thèse propose des résultats d’ordre empiriques, théoriques, méthodologiques et technologiques dont six études qualitatives à l’aide de la méthode de « Grounded Theory » ainsi que la réalisation de dix prototypes fonctionnels d’interfaces tangibles et d’une boîte à outils pour faciliter la génération et le prototypage de ce type d’interfaces destinées à étudier la créativité par le biais d’observations faites par les enfants.

  • Titre traduit

    Children and creative technologies : an exaptive phenomenon


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Exaptive phenomenon are defined as functional reconfigurations out of contingent rules, i. E. Non predictable. In a technological context, it could be, for example, modification of technology by it users, through rules that have not been designed by the people who created the system. In this dissertation, we show that child-machine interaction is an Exaptive phenomenon. We examine how children modify functions of interfaces and also create new functions out of non-functional items. Our results show that technological reconfigurations are possible when reconfigurable items exist but also when open spaces (spandrels) allow users to invest creatively technology. This dissertation proposes empirical, theoretical, methodological and technological results. Six qualitative studies have been developed in order to facilitate creativity study based on observations made by children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.