Etude de l'évolution du déterminisme environnemental du sexe chez les reptiles

par Vincent Hulin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Écologie

Sous la direction de Jean-Michel Guillon.


  • Résumé

    Certaines espèces de reptiles possèdent un déterminisme du sexe de type génétique, la majorité présentant un déterminisme du sexe sensible à la température d’incubation. La prédominance de TSD chez les reptiles est peu expliquée. J’ai cherché à identifier les avantages évolutifs de TSD par rapport aux autres modes de détermination du sexe des reptiles. J’ai montré avec à un modèle théorique que TSD, par la réalisation de sex-ratios biaisés dépendants de l’habitat, pouvait permettre l’expression de stratégies d’allocation sexuelle évolutivement avantageuses. J’ai ensuite étudié l’impact des changements climatiques sur les populations d’espèces à TSD. En effet, on suppose que ces populations devraient être plus sensibles à ces changements que les populations à GSD. J’ai pu mettre en évidence que les sex-ratios produits par les populations à TSD permettaient l’expression de potentialités évolutives, et que celles-ci pouvaient être reliées aux caractéristiques de TSD. Enfin, j’ai étudié l’histoire phylogénétique de TSD en utilisant une phylogénie des tortues calculée à partir de séquences de gènes mitochondriaux et nucléaires. En utilisant des données issues de la littérature scientifique, j’ai cherché à savoir si l’histoire phylogénétique de TSD pouvait être liée à des modifications des caractéristiques de ce mécanisme de détermination du sexe. Nos résultats ne semblent pas supporter cette hypothèse. Ces différentes études me permettent de conclure que, chez les reptiles, TSD pourrait être un mécamécanisme évolutivement avantageux par rapport à GSD. Son maintien chez ces espèces pourrait aussi être dû à une inertie phylogénétique ou à une quasi-neutralité par rapport à GSD.

  • Titre traduit

    Study of the evolution of environmental sex determination in reptiles


  • Résumé

    There is a high diversity in sex determination mechanisms among species with sexual reproduction. In reptiles, even if some species show genetical sex determination mechanism (GSD), the majority of species show temperature-dependent sex determination (TSD). The predominance of TSD in reptiles is still enigmatic. I tried to identify the evolutionary advantages of TSD in reptiles, compared to other sex determination mechanisms. First, based on a theoretical model, I have shown that TSD, by producing biased sex-ratios habitat-dependant, could permit the expression of advantageous sexual allocation strategies. Second, I studied the potential impact of global change on populations of TSD species. Indeed, it has been proposed that these populations should be more sensitive to climate change than populations of GSD species. I showed that the sex-ratios produced by TSD populations could permit the expression of an evolutionary potential, and that this potential can be linked to TSD characteristics. Finally, based on a phylogeny of turtle species calculated from mitochondrial and nuclear genes sequences, I studied the phylogenetic history of TSD. With data from the literature, I tried to know if the phylogenetic history of TSD could be linked to modifications of the characteristics of this sex determination mechanism. These differents studies conducted me to conclude that TSD in reptiles could be more advantageous than other sex determination mechanisms. But its maintenance could also be due to phylogenetic inertia, or evolutionary quasi-neutrality, compared to GSD.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)275
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.