Ionisation résonante par faisceaux laser : application aux sources d'ions et à l'étude de la structure des noyaux radioactifs de tellure

par Rosa Sifi

Thèse de doctorat en Physique nucléaire

Sous la direction de François Le Blanc.

  • Titre traduit

    Resonant ionization by laser beams : application to ions sources and to study the nuclear structure of radioactive tellurium isotopes


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons appliqué la technique de l’ionisation résonante par faisceaux laser à la production sélective de faisceaux et à une expérience de spectroscopie laser sur les noyaux de tellure. Les faisceaux d’isotopes radioactifs produits par les séparateurs d’isotopes classiques sont très bien séparés en masse A mais ne le sont pas en charge Z à cause des mélanges d’isobares. Si on applique l’ionisation résonante par faisceaux laser aux atomes produits on obtient des faisceaux d’ions monochargés sélectifs avec une très bonne efficacité. Une étude de faisabilité a été entreprise dans le but d’installer une telle source d’ions laser auprès d’ALTO (Accélérateur Linéaire au Tandem d’Orsay). Cette technique a été également utilisée dans une expérience de spectroscopie laser auprès de COMPLIS à ISOLDE au CERN. La technique dans ce cas consiste à sonder la structure hyperfine des noyaux par un balayage en fréquence de l’étape d’excitation suivie de l’étape d’ionisation. Nous avons mesuré les rayons de charge et les moments nucléaires des noyaux à tellure (Z=52) situé dans la région de masse proche des nombres magiques N=82 et Z=50. Le balayage en fréquence de l’étape d’excitation nous a permis de mesurer les déplacements isotopiques sur une longue chaîne isotopique. A partir des déplacements isotopiques mesurés, nous avons déterminé la variation du rayon carré moyen de charge de tous les isotopes de tellure. La mesure de la structure hyperfine des isotopes impairs de tellure nous a permis de déterminer les constantes de structure hyperfine A et B. A partir de ces constantes, nous avons extrait les moments magnétiques µ et le moment quadrupolaire Q.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 121-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007/SIF
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)202
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.