Modification de surfaces polymères de type poly(téréphtalate d’éthylène) et greffage de molécules glycosylées

par Loïc Bech

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Philippe Roger.


  • Résumé

    Ce travail avait pour objectif de mettre au point de nouveaux procédés de fonctionnalisation de surfaces de poly(téréphtalate d’éthylène) (PET) et d’y greffer des oligosaccharides et des glycopolymères. La première stratégie envisagée a été le greffage de glycopolymères par traitements de type plasma froid sur fibres de PET. L’originalité de cette étude repose sur l’utilisation d’un double traitement plasma d’argon. Le premier traitement plasma argon réalisé sur le matériau permet d’activer la surface. Le second traitement plasma réalisé après adsorption du monomère permet d’amorcer la polymérisation. Les résultats montrent qu’une plus grande densité de greffage et un taux de conversion plus élevé (jusqu’à 70%) sont obtenus pour le 2-méthacryloxyéthyl glucoside. Des valeurs nettement inférieures sont obtenues pour l’allyl a-D-galactose probablement en raison de réactions de transfert au monomère. Nous nous sommes aussi intéressés à une méthode chimique en deux étapes afin de greffer différents oligosaccharides. La première étape consiste à fonctionnaliser la surface par des amines primaires par réaction d’aminolyse. Cette première étape génère de nombreux changements morphologiques. Ensuite, les fonctions amine permettent le greffage de sucres par réaction d’amination réductrice ou d’amidification (procédé appliqué avec succès à des films et membranes nanoporeuses de PET). Une autre méthode consiste à utiliser les fonctions amine pour le greffage d’un amorceur de polymérisation radicalaire par transfert d’atome. Actuellement, le styrène et l’acrylate de tert-butyle ont été polymérisés avec succès de façon contrôlée sur surfaces de PET.

  • Titre traduit

    Surface modification of poly(ethylene terephthalate) polymers type and grafting of carbohydrated molecules


  • Résumé

    This work aimed to develop new processes for poly(ethylene terephthalate) (PET) surfaces functionalization and grafting of oligosaccharides and glycopolymers. The first strategy studied was the grafting of glycopolymers by treatments with low pressure cold plasma on PET fibers. The originality of this study rests on the use of a double plasma treatment of argon. The first argon plasma treatment carried out activates the surface. The second plasma treatment carried out after adsorption of the monomer starts the polymerization of allylic or methacrylic glycomonomers. The results show that a greater density of grafting and a higher conversion rate (up to 70%) are obtained for the 2-methacryloxyethyl glucoside. Lower values are obtained for the allyl a-D-galactose probably because of transfer reactions to the monomer. We were also interested in a chemical method in two steps in order to graft different oligosaccharides. The first step consists in functionalizing PET surfaces by primary amines by aminolysis reaction. In addition, this step generates morphological changes (porosity). Then, the amino functions allow the sugar grafting by reaction of reducing amination or amidation (this process was successfully applied to films and track-etched membranes). Another method studied consists in using the amino functions for the grafting of an initiator of atom transfer radical polymerization. Currently, styrene and tert-butyl acrylate were polymerized successfully in a way controlled on PET surfaces.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)183
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.