Structure, expression et fonctions des isoformes de la kinase LAMMER DOA de drosophile

par Arlette Kpebe

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Génétique

Sous la direction de Leonard Rabinow.

Soutenue en 2007

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le locus Darkener of apricot (Doa) code pour le seul homologue des kinases LAMMER chez la Drosophile. Les kinases LAMMER sont impliquées dans de nombreux processus biologiques. Le rôle le mieux connu est la régulation de l’épissage alternatif par phosphorylation directe des protéines SR. Par exemple, Doa phosphoryle les facteurs d’épissage TRA, TRA2 et RBP1 qui régulent l’épissage alternatif de gènes impliqués dans la voie de détermination sexuelle des tissus somatiques. Nous avons identifié 6 isoformes de la protéine DOA. Elles possèdent un domaine catalytique quasiment identique et des domaines N-terminaux non-catalytiques différents, grâce à l’utilisation de promoteurs alternatifs. Une première analyse de l’expression spécifique des transcrits codant les isoformes a révélé un profil d’expression indépendant les uns des autres, et nous a conforté dans l’hypothèse de fonctions séparables pour les isoformes. Des analyses génétiques des mutants Doa et l’observation des phénotypes de surexpression des isoformes spécifiques a confirmé une fonction distincte pour au moins deux isoformes de la kinase. De plus, nous avons pu mettre en évidence un rôle spécifique pour une troisième isoforme de 69 kD dans la différentiation sexuelle. Celle-ci possède une expression restreinte aux corps des femelles et l’expression de ses transcrits est sous contrôle des gènes tra, tra2 et dsx dans la voie de détermination sexuelle somatique. Les données obtenues nous ont permis de montrer que l’isoforme DOA de 69 kD formerait avec tra, tra2 et dsx une boucle positive d’autorégulation qui permettrait de renforcer le sort femelle chez la Drosophile.

  • Titre traduit

    Structure, expression and functions of isoforms of the drosophila LAMMER kinase DOA


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    [The Darkener of apricot (Doa) locus encodes the Drosophila member of the LAMMER protein kinase family. LAMMER kinases are implicated in various biological processes. Their principal known function is the regulation of alternative splicing via the direct phosphorylation of SR proteins. For example, DOA phosphorylates the SR and SR-“like” proteins RBP1, TRA and TRA2, which regulate alternative splicing in the somatic sex determination pathway in Drosophila. We have identified 6 DOA protein isoforms with nearly identical catalytic domains but different N-terminal non-catalytic domains which arise through alternative promoter usage. Expression analysis of transcripts encoding these Doa isoforms show independent patterns, supporting the hypothesis of different functions. Extensive complementation analysis of Doa mutants, plus analysis of P-element insertions permitting GAL4-directed expression of specific Doa isoforms, and interfering RNA expression of one isoform show that at least two of them perform different functions. Moreover, we identified a specific function for a third isoform of 69 kD in somatic sexual differentiation. This isoform possesses female body-specific expression, and its transcript is under control of the tra, tra2 and dsx loci in the somatic sex determination pathway. Our data thus show that the DOA 69 kD isoform forms a positive autoregulatory loop with the tra, tra2 and dsx, reinforcing the female fate in Drosophila. ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (234 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 221-234

Où se trouve cette thèse ?