Nouvelles paramétrisations de l'interaction nucléaire effective de Gogny

par Frédéric Chappert

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Hubert Flocard.


  • Résumé

    L'ingrédient de base des calculs microscopiques de structure nucléaire est l'interaction nucléon-nucléon. La dérivation de cette interaction à partir des principes premiers de la chromodynamique quantique reste inaccessible aujourd'hui. Aussi, la forme analytique de l'interaction nucléaire doit être postulée. Nous travaillons à Bruyères-le-Châtel avec la forme proposée par D. Gogny et qui porte son nom: l'interaction nucléaire effective de Gogny. Cette interaction est construite comme la somme de plusieurs termes, certains sont de portée finie (au sens de non-nulle), d'autres sont de portée nulle. Les termes de portée nulle ne contribuent que si les nucléons occupent la même position dans l'espace, condition très restrictive qui peut altérer la qualité des résultats des approches microscopiques de structure nucléaire. Dans ce travail, nous proposons de faire évoluer les termes de portée nulle de l'interaction de Gogny vers une portée finie. Nous nous consacrons, plus particulièrement, au terme dépendant de la densité. Les propriétés de cette nouvelle paramétrisation de l'interaction nucléaire effective de Gogny sont présentées dans la matière nucléaire infinie ainsi que dans les noyaux finis. Les calculs ont été réalisés à l'approximation du champ moyen avec la méthode Hartree-Fock-Bogoliubov qui permet d'inclure les corrélations d'appariement

  • Titre traduit

    New parameterizations of the effective nuclear Gogny interaction


  • Résumé

    The basic input to microscopic nuclear structure calculations is the nucleon-nucleon interaction. The derivation of this interaction from first-principles of quantum chromodynamics is at present impossible. Therefore the analytic form of the interaction must be postulated. At Bruyeres-le-Chatel, we work with the form proposed by D. Gogny, named after him "the effective nuclear Gogny interaction". This interaction is constructed as the sum of several terms, some of finite (non-zero) range, others of zero range. The zero-range terms do not contribute unless the nucleons are at the same position in space, a veryrestrictive condition which can affect the quality of the results obtained by microscopic nuclear structure approaches. In this work, we propose to replace the zero-range terms of the Gogny interaction by finite-range ones. We concentrate particularly on the density dependent term. The properties of this new parameterization of the effective nuclear Gogny interaction are presented in infinite nuclear matter as well as in finite nuclei. The calculations have been realized in the mean-field approximation using the Hartree-Fock-Bogoliubov method, which accounts for pairing correlations

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.219-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)134
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.