Reconstitution de l'hydrologie de surface de la Méditerranée au cours des derniers 30 000 ans

par Latifa Essallami

Thèse de doctorat en Terre, Océan, Espace. Hydrologie, sciences de l'eau et aménagement

Sous la direction de Nejib Kallel et de Marie-Alexandrine Sicre.

Soutenue en 2007

à l'Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) en cotutelle avec l'Université de Sfax, Tunisie .

  • Titre traduit

    Surface hydrological reconstruction of the Mediterranean sea during the last 30 000 years


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les températures des eaux de surface sont reconstruites durant les derniers 30,000 ans utilisant la méthode des alcènones (SST-alk) et la méthode des analogues modernes (MAT) (SST-foram) le long de deux carottes de sédiments marins, la carotte MD84-632 (bassin Levantin) et la carotte MD04-2797 (Détroit Siculo-Tunisien). Les enregistrements de la composition isotopique des foraminifères planctoniques sont réalisés sur l’espèce G. Bulloides pour la carotte MD04-2797 et sur G. Ruber pour la carotte MD84-632. Les SST-alk montrent que lors du Dernier Maximum Glaciaire, la méditerranée était plus froide qu’à l’actuel comparées à celles établies par les analogues Actuels à l’Est et une amplitude de variation de 6-7°. Trois autres refroidissements ponctuent le réchauffement post-glaciaire : Au Dryas récent et lors des évènements Heinrich (H1 et H2).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 93-97

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)127
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.