Intégration d'un micro-spectromètre statique par transformée de Fourier sur un plan focal infrarouge

par Sylvain Rommeluère

Thèse de doctorat en Physique. Optique

Sous la direction de Jean Taboury.

Soutenue en 2007

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Aujourd’hui, les progrès importants en microtechnologie permettent de réaliser des détecteurs infrarouges matriciels de grand format, appelés plans focaux infrarouges (PFIR), qui sont intégrés dans des imageurs. On étudie maintenant la possibilité de réaliser des imageurs permettant de résoudre spectralement une scène pour en extraire une information sur quelques bandes (imagerie multispectrale). Un moyen de répondre à ce besoin est de réaliser des PFIR multispectraux. Même si la faisabilité de PFIR bispectraux a déjà été démontrée en France, il est difficile, voire impossible, d’envisager des PFIR multispectraux basés sur la technologie bispectrale. L’objet de cette thèse est d’explorer une nouvelle architecture de PFIR qui intègre dans sa structure même un spectromètre statique par transformée de Fourier. Sur le plan théorique, ce nouveau type de micro-spectromètre présente des atouts particulièrement intéressants pour la mesure à des cadences élevées de spectres infrarouges de faibles niveaux de flux dans un large domaine spectral avec une résolution moyenne, et accepte des sources étendues angulairement. En pratique, deux prototypes ont été réalisés en partenariat avec le CEA-LETI à partir de composants de base de la filière HgCdTe. Ces prototypes ont été caractérisés finement pour comprendre, modéliser et exploiter pleinement les phénomènes d’interférence dans la structure de détection. Après avoir établi une méthodologie de mesure, nous avons obtenu des premiers spectres à partir de sources connues. Enfin, les limitations physiques et technologiques ainsi que les perspectives d’évolution de ce nouveau concept de microspectromètre seront discutées.

  • Titre traduit

    Integration of Fourier transform static micro-spectrometer on a focal plan array


  • Résumé

    Today, important progress in microtechnology allows to produce large format arrays of detectors called infrared focal plane (IRFP), which are integrated in imaging systems. One now studies the possibility of realising spectral imaging systems that would spectrally resolve a scene to extract information from a few bands typically (multispectral imaging). A means of meeting this need is to develop multispectral IRFP. Even if the feasibility of bispectral IRFP was already demontrated in France, it is difficult, even impossible, to consider multispectral IRFP based on bispectral technology. The object of this thesis is to explore a new architecture of IRFP which integrates in its structure a static Fourier transform spectrometer. From the theoretical point of view, this new type of microspectrometer is particularly interesting for high rates measurement of low level, broad band infrared spectra with a medium resolution, and angularly large sources. In practice, two prototypes were realised in partnership with the CEA-LETI, based on classic HgCdTe detectors. These prototypes were characterized to understand, to model and to fully exploit the phenomena of interference in the structure of detection. After having established a methodology of measurement, we obtained first spectra from known sources. Lastly, the physical and technological limitations as well as the prospects for evolution of this new concept of microspectrometer are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 174-178

Où se trouve cette thèse ?