Croissance de la phase et propriétés de transport en présence de désordre d'un condensat de Bose-Einstein

par Andrés Felipe Varon Rojas

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alain Aspect.

Soutenue en 2007

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les condensats de Bose-Einstein présentent deux caractéristiques fondamentales à partir desquelles découlent toutes leurs propriétés. D’un cote ils sont superfluides, c’est à dire ils ne présentent aucune viscosité qui s’oppose à leur mouvement et d’autre part il présentent une coherence de phase sur toute leur extension spatiale. Au cours de cette thèse nous avons étudié ces deux aspects du point de vue du transport du condensat à travers d’un potentiel rugueux et de l’évolution de la longueur de corrélation au cours de la formation du condensat. Grâce à des potentiels aléatoires créés par des tavelures d’un laser, nous avons étudié l’inhibition du transport unidimensionnel d’un condensat en expansion. Dans notre cas, le condensat se caractérise par des interactions importantes qui avec la statistique de modulation du potentiel dictent les conditions pour que la dynamique du condensat devienne du piégeage. Grâce a la spectroscopie de bragg nous avons étudié les distributions d’impulsion des quasi-condensats a différents instants de leur formation. À partir de la largeur de la distribution d’impulsion nous déduisons la longueur de corrélation qui est reliée à la taille des domaines dans lequels la phase du quasi-condensat varie peu. Nous avons observé que la croissance de la phase ne présente pas de délais vis à vis de la croissance du condensat.

  • Titre traduit

    Phase coherence growth and transport properties of Bose Einstein condensates


  • Résumé

    Bose-einstein condensates (bec) have two fundamental characteristics from which one can infer all their other properties. First, they are superfluids and therefore their viscosity does not counteract their motion. They also display a spatial phase coherence. Throughout this thesis we have studied the consequences of these two aspects in particular cases, mainly the condensate transport through a random potential as well as the growth of the correlation length during the condensate formation. We have studied the suppression of one dimensional transport of an expanding condensate through a random laser-speckle potential. In our case the behavior of the condensate is interaction dominated. The condition for trapping an initially expanding condensate results from the statistical properties of the random potential and the interaction energy. Using bragg spectroscopy we have studied the quasi-condensate momentum distributions at different times of the bec formation. From the momentum distribution width, we extract the quasi-condensate correlation length. The latter is related to the size of the phase domains in which the quasi-condensate phase varies slowly. We have observed that the phase growth is not delayed with respect to the quasi-condensate formation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [127]-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2007)47
  • Bibliothèque : Institut d'optique Graduate school. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.