Pygmalion au laboratoire : contribution à la modélisation de l'influence implicite des attentes théoriques de l'expérimentateur sur les participants

par Ralph Balez

Thèse de doctorat en Psychologie sociale expérimentale

Sous la direction de Patrick Gosling.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est en premier lieu une étude critique des théories portant sur le biais de confirmation des attentes telles qu'elles ont été développées par la psychologie sociale anglo-saxonne pour l'essentiel. Cette présentation permet de dégager un modèle de ces études dont les applications expérimentales constituent le volet empirique. L'idée de base est que l'attente et le comportement explicite et implicite du chercheur font partie de la définition de la situation expérimentale. L'expérimentateur est susceptible de transmettre implicitement ses attentes théoriques aux sujets. De ce fait, les sujets sont susceptibles de se comporter de façon à les valider. Deux voies sont possibles pour aborder le problème de la confirmation par les sujets des attentes des chercheurs. On peut mettre en place des précautions méthodologiques qui tentent de limiter cet artefact ou, d'une façon moins économique on peut utiliser la méta-expérimentation pour observer le phénomène, en le considérant non plus comme un biais, mais comme un phénomène psychosocial à part entière. Dans cette dernière perspective, nous proposerons une synthèse des variables susceptibles de jouer un rôle dans l'émergence du phénomène de la confirmation des attentes du chercheur en psychologie. Puis, nous présenterons cinq études empiriques opérationnalisant celui-ci. Nous concluons ce travail en approfondissant le rôle institutionnel et psychosociologique de l'expérimentateur dans l'émergence du phénomène et en proposant des procédures afin d'en prolonger l'étude.

  • Titre traduit

    Pygmalion in the laboratory : contribution to the modelling of the implicit influence of the experimenter's theoretical expectations on the participants


  • Résumé

    The researcher's expectations, and his/her explicit and implicit behaviour combine to form a certain definition of the experimental situation. The researcher may transmit his/her theoretical expectations to the subjects of his/her research during the course of an experiment. The subjects may be susceptible to reconstructing these perceived demands and behave in ways that confirm them. This phenomenon is currently referred to as either confirmation bias, researcher's effect, or the "Pygmalion effect". This thesis is a critical presentation of the theories and studies developed by some social psychologists. We focus on the relationship established between the researcher and the participant. We analyze the experimental situation through the study of its three components: context, topic and researcher (Lemaine, 1975). We subsequently use three kinds of basic precautions to limit the manner in which this artefact could be integrated into the research protocol. The investigation before/after, and the initial and formal steps method are explained and discussed here. These methods apply to all experimental situations that involve interaction between a researcher and each participant. The various elements are synthesized in an operating model called "EMIR", which proposes to use a meta-experiment in order to study "the researcher's effect", not as a bias but as a separate psychological phenomenon. Next, we present five empirical studies of this phenomenon. We conclude this thesis by questioning the psychosocial role of the researcher in the experimental situation. To approach this question we rely on the contributions of the meta-experiment problematics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 229-261

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.