Reconstruire l’identité noire : la perspective transatlantique des créateurs de mode vestimentaire noirs (France, États-Unis, Caraïbe, Afrique de l’Ouest)

par Pascale Berloquin-Chassany

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Carmen Bernand.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le champ de la Mode est un monopole occidental qui exclut l’autre Noir en raison de représentations passéistes et misérabilistes antagonistes aux attentes du luxe. Pourtant, six cent créateurs de Mode noirs ont été recensés dans une vingtaine de revues féminines noires et au long de trois ans d’enquête de terrain. Ces créateurs sont installés aux États-Unis, en France, dans la Caraïbe et en Afrique francophone. Ils sont désignés par les qualificatifs noirs, africains, caribéens ou antillais. Le rapport entre ces assignations et leur instrumentalisation, mise en œuvre par les créateurs pour se faire connaître, révèle la construction d’une identité noire valorisante. C’est à cette seule condition qu’ils peuvent espérer trouver une place dans les processus de mondialisation. L’analyse des démarches professionnelles et de la créativité des créateurs de Mode noirs dans cette aire transatlantique indique de multiples stratégies mises en œuvre par les acteurs. Celles-ci sont tour à tour particularistes et universelles, et généralement pensées simultanément. Ainsi, l’élite internationale compte aujourd’hui des créateurs de Mode noirs qui participent à l’énonciation du contenu de l’identité noire.

  • Titre traduit

    To rebuild black identity : the transatlantic perspective of black fashion designers (France, United States, Caribbean, West Africa)


  • Résumé

    The field of fashion is a Western monopoly from which the Black other is excluded. This is mainly due to passive and miserable representations antagonistic to the expectation of the luxe industry. However, based on the study of about twenty black women’s magazines and three years of fieldwork, six hundred fashion black designers have been censed. They live in the United States, in France, in the Caribbean or in francophone Africa. They are identified as blacks, Africans, Caribbeans or Antilleans. The relation between these assignations and their use by the designers on order to get known unveils the construction of an enhanced black identity. It is to that condition only they can hope to find a place within the globalisation process. The analysis of the professional trajectories and of the creativity of these designers in this transatlantic space reveals the various strategies of the designers. These strategies are both particularistic and universal and are usually thought simultaneously. Thus black fashion designers belong to the international elite and contribute to define black identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (517-[50] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 503-516

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.