Analyse des processus de construction collective et sociale des connaissances en organisation : le cas d'un centre de recherche scientifique et d'évaluation technique

par Shabnam Vaezi-Nejad

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jacques Perriault et de Claude Meyer.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette recherche étudie un aspect particulier du développement des processus cognitifs organisationnels. Dans une perspective communicationnelle, elle s'intéresse aux interrelations entre les connaissances individuelles et les connaissances collectives en s'attachant à l'étude de la construction sociale de ces dernières. A partir des résultats issus d'une observation participante et de l'exploitation d'entretiens effectués au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, elle se livre à un examen critique des pratiques d'un environnement marqué par une hétérogénéité des champs de connaissances et des domaines d'expertise. Ces résultats valident l'hypothèse principale de la recherche : la construction et la mobilisation des connaissances dans les entités locales d'une organisation s'incarnent dans les logiques et les contextes d'action. Les situations d'interaction mettent les individus impliqués au contact des présupposés et prérequis des activités et des connaissances tacites. Ainsi, émergent des compétences, des raisonnements et des points de vue s'affrontant dans le but d'une recherche progressive de solutions en réinvestissant les connaissances acquises selon les différents contextes ou les difficultés rencontrés. Cette recherche de solutions par confrontation de savoirs et de cultures peut devenir créative ou innovante du fait de la prise en compte des contextes d'activités différents. Elle intègre leurs dimensions prospectives et rétrospectives sollicitant l'apprentissage et le partage des connaissances entre les individus. Les processus de communication à l'œuvre entre les entités hétérogènes d'une organisation peuvent ainsi favoriser l'émergence d'un sens commun en tant que mode de connaître pratique et collectif.

  • Titre traduit

    Analysis of the processes of collective and social construction of knowledge in organization : the case of a scientific research centre and technical evaluation


  • Résumé

    This research project looks at how a particular aspect of organizational cognitive processes develops. The work focuses on the interrelations between individual and collective knowledge by analyzing the social construction of the latter front a communicational perspective. A critical analysis of the practices in an environnent marked by the heterogeneity of its fields of knowledge and domains of expertise was undertaken based on the results of participant observation and interviews conducted at the "Centre Scientifique et Technique du Bâtiment" (Scientific and Technical Center for Buildings). These results validate the main hypothesis: the construction and mobilization of knowledge within an organization's local entities are embodied in the different logics and contexts of a given activity. Individuals are confronted with their presuppositions and prerequisites regarding their activities and tacit knowledge when drawn to interact with one another. In this way, skips, reasoning and points of view enter into confrontation. This confrontation leads to the progressive search for solutions through the reinvestment of knowledge depending on the various contexts and difficulties encountered. By taking the différent contexts of activities into consideration, this progressive search for solutions through the confrontation of différent cultures and knowledge can become creative, or innovative. Prospective and retrospective dimensions, which require individuals to learn and share knowledge amongst themselves, are integrated into the progressive search for solutions. The communication processes between an organization's heterogeneous entities can therefore encourage the emergence of practical and collective common-sense knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-246

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-179
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.