Le mythe de l’authenticité : lectures, interprétations, dramaturgies de Britannicus de Jean Racine en France (1669-2004)

par Karel Vanhaesebrouck

Thèse de doctorat en Arts du spectacle. Lettres modernes

Sous la direction de Christian Biet et de Jan Baetens.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Au centre de cette thèse de doctorat se trouve le mythe de l’authenticité, qui en tant que modèle idéal incontournable, ou cadre de référence, définit fondamentalement l’histoire de la représentation théâtrale du classicisme en France en général et de Britannicus de Jean Racine en particulier. Cette idée est née de l’hypothèse que ce mythe de l’authenticité apparaît comme une formation discursive ou un régime d’historicité, et que c’est à l’aune de cette formation discursive qu’il est décidé quelles sont les pièces et les interprétations représentables sur scène. Chaque représentation renvoie alors nécessairement à un certain modèle idéal. Ce renvoi à un modèle correspond à un processus structurel de prime importance pour la pratique théâtrale française, même si ce renvoi est en réalité un rejet du modèle. La question à laquelle cette étude tente de répondre est double: 1. Sous quelles formes ce mythe de l’authenticité apparaît-il à travers l’histoire, aussi bien dans la pratique théâtrale que dans toutes sortes d’études théoriques ? 2. Quelles nouvelles orientations ce mythe subit-il au cours de l’histoire? À l’aide de la tripartition construction / reconstruction / déconstruction nous avons développé un système d’interprétation qui permet de décrire la relation de la représentation concrète avec ce modèle mythologique. Cette relation permet de dégager les différences entre les diverses conjonctures théâtrales. Celles-ci se distinguent par leur rapport spécifique avec ce modèle idéal. D’une part nous avons essayé d’établir un cadre théorique cohérent, d’autre part nous avons greffé la structure conceptuelle binaire de cette étude sur l’analyse de huit interprétations concrètes de Britannicus, depuis la toute première représentation en 1669, jusqu’à la mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman pour la Comédie-Française en 2004.

  • Titre traduit

    ˜The œmyth of authenticity : interpretation, dramaturgy and representation of Britannicus by Jean Racine in France (1669-2004


  • Résumé

    This study focuses on the myth of authenticity, which as a necessary ideal model or frame of reference fundamentally determines the staging history of classicism in France in general and of Britannicus in particular. At the basis of this idea lies the hypothesis that this myth of authenticity takes the form of a discursive formation (‘formation discursive’) or a regime of historicity (‘regime d’historicité’), which determines what interpretation and, especially, what mode of representation is conceivable and, therefore, communicable on a stage. Every performance necessarily relates to a particular ideal model, which is of structural importance for French theatrical practice, even if this relation is ex negativo. The question this dissertation deals with is double: (1) what different forms does this myth of authenticity take on through history, in theatrical practice, but also in various theoretical writings and (2) what reorientations does the myth of authenticity go through in the course of history? The threefold division construction, reconstruction and deconstruction leads to the development of an interpretation scheme that permits to describe the relation between the actual performance and that mythological model. This relation makes it possible to differentiate various theatrical trends (the French historian Braudel used in this context the heuristic category of ‘conjoncture’), which can be distinguished because of their specific relation to that ideal model. On the one hand a coherent theoretical framework was developed, on the other hand the double research question was applied to the analysis of eight actual interpretations of Britannicus, from the very first performance in 1669 to the production of Brigitte Jaques-Wajeman for the Comédie-Française in 2004.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (428 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 395-420. Résumés

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-160 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.