Personnage et identité dans l’œuvre d’Amélie Nothomb

par Laureline Amanieux

Thèse de doctorat en Littérature et civilisations françaises

Sous la direction de Monique Gosselin-Noat.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans ses fictions ou romans autobiographiques, Amélie Nothomb construit des personnages singuliers alternant les renversement de rôles et confusions de personnes. La question du sujet est notre axe d’étude. En suivant la théorie de Paul Ricoeur, nous postulons la création d’un personnage « siamois » qui possède deux versions simultanées et contradictoires de son identité, l’une réaliste mais dévaluée, l’autre inventée et valorisée. Les formes narratives font également coexister deux versions d’une même histoire : l’une objective, et l’autre fantastique ou fantaisiste. Les récits maintiennent ainsi une forte discordance au sein de la concordance. De même, un temps manipulé volontairement par le personnage principal s’oppose au temps chronologique pour former deux versions possibles du calendrier. Nous proposons ensuite une typologie des personnages répartis en « camps » contraires, et analysons leurs dédoublements intimes. L’identité corporelle des personnages révèlent un écartèlement entre beauté et laideur extrêmes, une difficulté à posséder un corps et une sexualité après l’enfance. Enfin, le « soi » du personnage Amélie Nothomb se construit avec une version réaliste et une version « alternative », afin de riposter à une attaque portée contre sa propre identité à la fin de l’enfance, et surtout contre son corps. Ce monde romanesque refuse ainsi la loi de non-contradiction et forme sa propre logique aporétique : deux « vérités » seraient possibles, et le mensonge est paradoxalement légitime pour se rendre justice. Le texte réclame donc une double lecture pour que le lecteur refigure cette double identité des textes et des personnages, y compris celle de la romancière.

  • Titre traduit

    Character and identity in Amélie Nothomb’s novels


  • Résumé

    In her autobiographical novels, Amelie Nothomb develops unique characters by alternating between role reversals and disorders of identity. This question of the self is the focus of our study. Applying the theory of Paul Ricoeur, we postulate the creation of a split personality that possesses two simultaneous and contradictory identities, one realistic but undervalued, the other imagined and valued. We call it “the Siamese character”. The narrative structures also create two versions of the same story, one objective, and the other fantastic or fanciful. The stories thereby maintain a strong discordance within a larger sense of unity. By the same token, the time frame is manipulated at will by the protagonist, so that conflicts with chronologic time result in two possible versions of the course of events. We propose a typology of characters separated into opposite camps, and analyze their dual personalities. The physical identity of the characters reveals a gulf between extreme beauty and ugliness, the awkwardness of inhabiting a body and adolescent sexual awakening. Ultimately, the ”self” of Amelie Nothomb’s character is part real and part imagined to deflect criticism of her adolescent identity, and especially her body. This romanticized world rejects laws of non-contradiction to create its own logic: two ”truths” may be possible and the lie is, paradoxically, legitimate. The text demands a double reading so that the reader can reconstruct this double identity of texts and characters, as well as that of the novelist

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Albin Michel à Paris

Le récit siamois : identité et personnage dans l'oeuvre d'Amélie Nothomb


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (591-CII f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. I-XXXI

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-122 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Albin Michel à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le récit siamois : identité et personnage dans l'oeuvre d'Amélie Nothomb
  • Détails : 1 vol. (447 p.)
  • ISBN : 978-2-226-19321-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 417-442
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.