La transition de la fécondité en Côte d'Ivoire : comment la politique démographique l'a influencée ?

par Bi Tozan Zah

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de María-Eugenia Cosío-Zavala.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    La Côte d’Ivoire est le pays d’Afrique occidentale francophone le plus avancé dans la transition de la fécondité. C’est de l’explication de cette transition que se charge cette thèse qui décrit les niveaux et tendances de la fécondité au cours de ces 45 dernières années. De 1960 à 1981 la fécondité est restée constamment élevée avant de baisser rapidement dans les années 1990. Les pionnières sont nées après les indépendances. Elles ont commencé à réduire leur fécondité quand elles avaient déjà fait leur cinquième enfant. Actuellement certains groupes de femmes contrôlent leurs naissances dans les unions alors que d’autres continuent de se comporter naturellement. L’évolution de la fécondité a été influencée par les actions du gouvernement en matière de santé, de scolarisation, de migration, de nuptialité et de planification familiale, actions ayant progressivement engendré de nouvelles attitudes face à la procréation. L’augmentation de l’âge au mariage et la diffusion de la contraception qui a touché certaines couches sociales qui ne contrôlaient pas auparavant leurs naissances en sont les principales manifestations. Les jeunes filles ne veulent plus reproduire les comportements de leurs mères et sont les plus avancées dans la transition de la fécondité.

  • Titre traduit

    ˜The œfertility transition in Ivory Coast : how the demographic policy influenced it ?


  • Résumé

    Ivory Coast is the Western Africa country which most advanced in the fertility transition. It is explanation of this transition that this rechearch takes care which describes the levels and tendencies of fertility during 45 last years. From 1960 to 1981 fertility constantly remained high but dropping quickly in the years 1990. The pioneers were born after independences. They started to reduce their fertility when they had already made their fifth child. Currently some groups of women control their births in the unions when others continue to behave naturally. The evolution of fertility was influenced by the government actions of the health, schooling, migration, nuptiality and family planning, actions having gradually generated new attitudes about procreation. Increase in the age to the marriage and diffusion of the contraception which touched some social layers which did not control their births before are the principal demonstrations. The girls do not want to reproduce any more the behaviors of their mothers and are advanced in the fertility transition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (II-291 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 247-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-118

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.