De la relativité à l’espace-temps : Bergson entre Einstein et Poincaré

par Élie During

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Claude Imbert.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Durée et Simultanéité, l’ouvrage que Henri Bergson consacre en 1922 à la théorie de la relativité, constitue le point de départ de cette étude. Celle-ci entend dégager la configuration conceptuelle dans laquelle intervient le philosophe, au croisement de la physique et de la métaphysique, dans une confrontation souvent implicite avec les différentes versions possibles de la relativité : celle d’Einstein, mais aussi celle de Lorentz et de Poincaré. Il s’agit donc d’éclairer un contexte historique en en extrayant une sorte d’épure qui permette de faire se rencontrer Einstein, Poincaré et Bergson sur des problèmes communs. La thèse suit deux fils conducteurs. D’une part, le concept d’éther, pris dans sa signification physique, mais également philosophique (celle d’une connexion universelle des phénomènes). D’autre part, un couple de principes que chaque protagoniste articule et interprète à sa manière : le principe de localité (1ère partie) et le principe de relativité (2e partie). Sur cette base, il apparaît que les arguments de Bergson concernant l’universalité du « temps réel » croisent des motifs qui doivent autant à Poincaré qu’à Einstein. Une partie des malentendus liés à la réception de Durée et Simultanéité s’en trouve éclairée (3e partie).

  • Titre traduit

    From relativity to space-time : Bergson between Einstein and Poincaré


  • Résumé

    Henri Bergson’s 1922 essay on relativity theory, Durée et Simultanéité (Duration and Simultaneity), is the origin of this study. The conceptual framework in which Bergson operates belongs to physical theory as well as metaphysics ; it involves an often implicit confrontation with conflicting versions of relativity : that of Einstein, but also that of Lorentz and Poincaré. The aim of this study is to shed light on this historical context, while extracting a working model in which Bergson, Einstein and Poincaré can be shown to address common issues. The thesis follows two main threads. The first thread is the aether concept considered in its physical implications as well as in its broader metaphysical scope (as the connecting principle of all phenomena). The second thread is the conjunction of the principle of locality (part I) with the principle of relativity (part II), which each of the protagonists interprets in its own way according to a specific montage. Bergson’s arguments concerning the universality of « real time » (or duration) are often better understood with reference to Poincaré. This explains part of the misgivings surrounding the reception of Durée et Simultanéité (part III).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (589 p.)
  • Notes : Thèse non reproduite sur microfiches
  • Annexes : Bibliogr. p. 552-579. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.