Intertextualité et transferts (Brésil, Etats-Unis, Europe) : réécritures de la modernité poétique dans l’œuvre d’Ana Cristina Cesar (Rio de Janeiro, 1952-1983)

par Michel Riaudel

Thèse de doctorat en Littératures comparées

Sous la direction de Colette Astier.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ana Cristina Cesar (Rio de Janeiro, 1952-1983) a fait de son œuvre poétique un carrefour de la littérature moderne et contemporaine en citant, détournant, traduisant, imitant, de façon plus ou moins clandestine, ses auteurs de prédilection, d’expression lusophone, anglaise, française, espagnole : W. Whitman, E. Dickinson, K. Mansfield, T. S. Eliot, R. Lowell (marchant sur les traces de ses Imitations), C. Baudelaire, S. Mallarmé, H. Michaux, Manuel Bandeira, Mário de Andrade, Jorge de Lima, Otavio Paz… L’étude vise à analyser les modalités de ces rencontres intertextuelles, à partir notamment d’un examen de ses lectures et de ses manuscrits. Toutefois, bien au-delà de ces constats, son vif intérêt pour la traduction et les jeux interlinguistiques, dont témoignent entre autres son activité de traductrice et son titre de Master of Arts sur la traduction littéraire obtenu en 1980 à l’Université d’Essex (Angleterre), permet de problématiser les convergences et divergences agissant dans les processus de lecture et d’écriture, d’herméneutique et de création. Ces formes d’écritures secondes mettent en jeu des effets de transferts culturels et poétiques, des mécanismes de répétition et de différence, des glissements métonymiques. Ressurgissent ainsi de façon très singulière et à travers un traitement fort original des problématiques au cœur de la modernité poétique, comme l’inscription du sujet lyrique, le rapport dialogique au lecteur, l’articulation du corps et du signifiant. Ce travail de poésie comparée éclaire par ailleurs un moment très particulier de l’histoire de la poésie brésilienne, qui semble s’émanciper alors d’une sorte de complexe postcolonial.

  • Titre traduit

    Intertextuality and transfers (Brazil, United States, Europe) : rewritings of the poetical modernity in the Ana Cristina Cesar’s work (Rio de Janeiro, 1952-1983)


  • Résumé

    Ana Cristina Cesar (Rio de Janeiro, 1952-1983) made of her poetical work a crossroad of modern and contemporary literature by quoting, diverting, translating, imitating, in a more or less clandestine way, her favourite authors of Lusophone, English, French or Spanish expression: W. Whitman, E. Dickinson, K. Mansfield, T. S. Eliot, R. Lowell (following the steps of his Imitations), C. Baudelaire, S. Mallarmé, H. Michaux, Manuel Bandeira, Mário de Andrade, Jorge de Lima, Octavio Paz… This study aims at analysing the modalities of these intertextual encounters, notably by an examination of her readings and manuscripts. Nonetheless, far beyond these statements, her sharp interest for translation and interlinguistic puns, as is testified by her activity as a translator and her Master of Arts in literary translation obtained in 1980 at the University of Essex (United Kingdom), allows us to problematize the convergences and divergences operating in the processes of reading and writing, hermeneutics and creation. These forms of secondary writing bring about effects of cultural and poetical transfers, mechanisms of repetition and difference, metonymic shifts in meaning. Thus, some of the problematics at the core of poetical modernity re-emerge in a very singular manner: the defining of the lyric subject, the dialogical relationship to the reader, the link between body and signifier. This study of comparative poetry casts a light on a very peculiar moment in Brazilian poetry, which seems here to emancipate itself from a sort of postcolonial complex.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (606-56 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 578-601

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-96 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.