Décor et décorum dans les palais de l’aristocratie génoise au XVIIIe siècle : l’exemple des objets mobiliers et de l’ameublement du palais Spinola à Pellicceria

par Anne Perrin Khelissa

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Christian Michel.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail concerne les comportements de la noblesse génoise à l’égard des objets mobiliers présents dans leur palais citadin. Il fonde sa réflexion sur l’exemple de l’ameublement du palais Spinola à Pellicceria au XVIIIe siècle, aujourd’hui Galleria Nazionale di Palazzo Spinola, ex-domus magna de familles d’ancienne lignée : les Grimaldi, les Pallavicini, les Doria, les Spinola. Sans poser de distinction hiérarchique a priori, les peintures, les sculptures, les meubles, les garnitures textiles, la vaisselle, les bijoux sont étudiés dans une triple perspective : en tant qu’objets patrimoniaux, en tant qu’objets de luxe, lorsqu’ils participent aux dépenses somptuaires, et en tant qu’objets du décor. L’examen des testaments, des livres de comptes et des inventaires, associé à l’observation d’œuvres actuellement conservées dans les collections génoises et étrangères, permet d’abord de dégager les logiques qui président à l’héritage, ensuite les modalités et la fonction des acquisitions et des commandes et, enfin, la structure et les formes artistiques de l’habitat. Expression du décorum, c’est-à-dire des conventions et des pratiques sociales, les intérieurs de l’aristocratie génoise conjuguent au XVIIIe siècle la mise en valeur nécessaire du patrimoine familial avec les exigences de commodité propres à la période. L’enjeu patrimonial et social primordial conféré au décor settecentesco génois, à l’origine de sa permanence et de sa conservation sur plusieurs générations, corrige l’idée d’un développement évolutif des formes artistiques, où celles anciennes feraient place aux nouvelles, invitant ainsi à dépasser une approche stylistique de l’art.

  • Titre traduit

    Decor and decorum in the palace of the Genoese aristocracy in the 18th century : the example of the objects and the furnishings of the Palazzo Spinola a Pellicceria


  • Résumé

    The study relates to the behaviours of the Genoese nobility with regard to the objects of their city palace. It bases its thoughts on the example of the furnishings of the Palazzo Spinola a Pellicceria in the 18th century, ex-domus magna of old line families : the Grimaldi, Pallavicini, Doria, Spinola. Without posing hierarchical distinctions a priori, the paintings, the sculptures, the furniture, the textiles ornaments, the crochery, the jewels are studied in a triple prospect : as patrimonial objects, as luxury objects when they take part in the sumptuary expenditure, and as objects of the decoration. The examination of the wills, the account books and the inventories, associated with the observation of works of art currently preserved in the Genoese and foreign collections, initially makes it possible to determine the logics wich govern inheritances, then the ways and the function of acquisitions and commissions and, finally, the structure and the artistic forms of the domestic interior. Expression of the decorum, namely social conventions and customs, the interiors of the Genoese aristocracy combine in the 18th century the necessary highlighting of the family inheritance with the requirements for comfort specific of the period. The essential patrimonial and social goal conferred on the Genoese settecentesca decoration, at the origin of its permanence and its conservation over several generations, corrects the idea of an evolutionary development of the artistic forms where those ancient would make place for the modern, thus inviting to go beyond a stylistic approach of art.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par CTHS à [Paris] et par INHA, Institut national d'histoire de l'art à

Gênes au XVIIIe siècle : le décor d'un palais


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (467 f.-1 f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 293-346. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-91 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par CTHS et par INHA, Institut national d'histoire de l'art à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Gênes au XVIIIe siècle : le décor d'un palais
  • Dans la collection : ˜L'œart & l'essai , 13
  • Détails : 1 vol. (299 p.)
  • ISBN : 978-2-7355-0801-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 274-293. Notes bibliogr. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.