Un cinéma de la destruction : approches esthétique, historique et industrielle du film-catastrophe hollywoodien

par François-Xavier Molia

Thèse de doctorat en Études cinématographiques

Sous la direction de Laurence Schifano.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Apparue dans les années 1970, l’expression disaster movie désigne d’abord un cycle de fictions hollywoodiennes, comme L’Aventure du Poséidon, 747 en Péril ou La Tour Infernale, qui racontent les aventures de personnages confrontés à un désastre ou sa menace : crash aérien, incendie, naufrage, tremblement de terre. Dans les années 1990, un second cycle de films-catastrophe se constitue, dont le succès culmine avec le Titanic de James Cameron. Inspirée par les travaux de Rick Altman, notre étude cherche à cerner l’identité synchronique du genre, puis à faire son histoire. Les films-catastrophe prolongent, en les reconfigurant, plusieurs traditions hollywoodiennes : le spectacle de la destruction, le mode mélodramatique et l’exhibition du corps performant. Dans ces fictions de la communauté en crise, le récit thérapeutique de la catastrophe donne lieu à une surenchère spectaculaire où s’exprime la logique de puissance d’un nouveau «cinéma des attractions».

  • Titre traduit

    ˜A œcinema of destruction : historical, aesthetic and industrial approaches to Hollywood disaster movies


  • Résumé

    First coined in the 1970s, the term disaster movie was primarily used to refer to a cycle of Hollywood fictions such as The Poseidon Adventure, Airport 1975 or The Towering Inferno, that recount the adventures of characters who are faced with a catastrophe, or the threat of one : plane accident, fire, shipwreck, or earthquake. A new cycle of disaster movies then developed in the 1990s, culminating with the unprecedented success of James Cameron’s Titanic. Inspired by Rick Altman’s work, our study sets out to detail the synchronic identity of the genre, before charting its history. Disaster movies prove to be a continuation, and at the same time a reorganization, of several Hollywood traditions : spectacles of destruction, melodramatic mode and exhibitions of the performing body. These are fictions about communities in crisis, in which the therapeutic disaster narrative is conducive to an escalation of spectacle, thus allowing a new « cinema of attractions » to demonstrate its power.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (587 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 552-576. Index. Filmographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-87 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.