Aux origines de La théorie physique : l’énergétique de Pierre Duhem (1885-1911)

par Pierre-Michel Vauthelin

Thèse de doctorat en Epistémologie, histoire des sciences

Sous la direction de Bernadette Bensaude-Vincent.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    L’épistémologie explicite professée dans La théorie physique (1906) n’épuise pas l’œuvre de Pierre Duhem (1861-1916). Son projet scientifique, largement oublié aujourd’hui, tant par les épistémologues que par les historiens des sciences, mérite d’être revisité à raison de sa portée philosophique. L’énergétique vise la constitution d’une théorie globale des changements d’état physiques et chimiques, sur la base des principes de la thermodynamique et dans un cadre formel hérité de Lagrange. Cette aspiration à l’unité est tempérée par le souci d’accueillir la diversité et l’hétérogénéité du réel, qui résiste aux tentatives de réduction d’inspiration mécaniste. La confrontation avec les phénomènes chimiques et électromagnétiques pousse alors Duhem à proposer une théorie non pas monolithique mais ramifiée, pour faire droit aux différentes formes d’irréversibilité. L’énergétique montre ainsi la voie d’une unification non-réductionniste des sciences physiques.

  • Titre traduit

    At the roots of the aim and structure of physical theory : Pierre Duhem's energetics (1885-1911)


  • Résumé

    The work of Pierre Duhem (1861-1916) does not boil down to the explicit epistemology to be found in The Aim and Structure of Physical Theory (1906). The philosophical meaning of his scientific project, now well forgotten by philosophers and historians of science alike, should be reappraised. Energetics aims at building a global theory encompassing all changes of physical or chemical state, on the basis of the two principles of thermodynamics and within the mathematical frame inherited from Lagrange. The aspiration for unity is balanced by a concern for welcoming the diversity and heterogeneity of reality, which resists mechanical reduction. Facing electromagnetic and chemical phenomena, Duhem chooses to develop a ramified theory in order to account for different kinds of irreversibility. Thus, energetics paves the way for a non-reductionnist unification of physical sciences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (303 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-300. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-84
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.