Parcours d’objets de dévotion : mémoire, esthétique, culture (France, XIXème-XXIème siècles)

par Emilie Notteghem

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Giordana Charuty.

Soutenue en 2007

à Paris 10 .


  • Résumé

    Alors que s’effondre l’observance des obligations cultuelles, se multiplient les initiatives de patrimonialisation des traces matérielles de la culture chrétienne -collectionneurs privés, associations, musées d'art sacré. La recherche questionne pour une part les modalités de détachement de la religion catholique à l’âge adulte: ces objets sont mobilisés pour supporter une mémoire biographique et culturelle. L’autonomisation du registre esthétique permet la neutralisation de leur valeur cultuelle; néanmoins ils peuvent acquérir une nouvelle fonctionnalité rituelle qui prolonge ou transpose des usages domestiques de la coutume chrétienne. D’autre part, les officiants religieux, au tournant de deux mouvements institutionnels d’injonction patrimoniale, ecclésial et étatique, révèlent la quasi-impossibilité de faire des musées d’art sacré laïcs, et la grande difficulté à manipuler la catégorie des objets liturgiques; l’action muséographique paraissant impuissante à réanimer comme culture un « patrimoine commun ».

  • Titre traduit

    Journeys of devotional objects : memory, aesthetic, culture (France, XIXth-XXIth centuries)


  • Résumé

    While cultual obligations are fading away, initiatives from private collectors, associations, sacred art museums to preserve Christian material heritage are growing. First, this study investigates individuals’ ways to distance themselves from Catholicism, in adulthood: objects are used to hold together a biographic and cultural memory. The autonomy of aesthetic from religion neutralizes objects’ cultual value; however they may acquire new ritual functions which extend or transpose domestic use of Christian traditions. Secondly, this study sheds light on religion officers’ position, caught in between two institutional movements of heritage summons – either ecclesiastical or governmental. This analysis leads to the conclusion that it is extremely difficult to work with liturgical objects and quasi-impossible to make non-religious sacred art museums. Museography seems to be helpless to resuscitate as a culture the so-called “shared heritage”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (290-XXXIV f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 273-290

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 07 PA10-69

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.